Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Poète d'aujourd'hui

Pablo Urquiza


Biographie

Pablo Urquiza est né à Córdoba, Argentine. Il réside à Paris depuis 1992 et s'est fait naturaliser français. Professeur de Lettres Modernes, il a enseigné la langue espagnole et la littérature latino-américaine en Argentine et au Mexique. Poète, traducteur et musicien. Auteur de Asilo personal / Asile personnel (2004, Editorial Argos et Abra Pampa Éditions – deuxième édition Éditions L’Inventaire, Paris, 2014) et Le Véritable Jour / El Día Verdadero (2009, Abra Pampa Éditions) ; la page-paris (en préparation) ; la poesía como un hueso / la poésie comme un os (2000, inédit) ; Poesía en sitio (1991, inédit). Detrás, los cielos (1983, inédit, Première Mention Prix Municipal Luis de Tejeda, Córdoba ) A réalisé et traduit de nombreuses anthologies de poésie, notamment : Entresilences, neuf poètes argentins (Éditions L’Inventaire, Paris, 2004) ; Tucumán, huit poètes argentins (Abra Pampa Éditions, 2006) ; Ultramarine, Ultramarina, cinq poètes de France (2008, Abra Pampa Éditions) ; Santa Fe, huit poètes argentins (2009, Abra Pampa Éditions), entre autres. Il a publié pour les éditions Le Temps des Cerises, une version française de la Canción de Gesta / Chanson de Geste, de Pablo Neruda. Il fait partie d'importantes anthologies de la poésie argentine, notamment Manos a la Obra (Sol Urbano, Córdoba) et Les Provinces et leur Littérature : Córdoba (Editorial Colihue, Buenos Aires). Il intègre aussi l'anthologie de poésie française Dehors, recueil sans abri (Les éditions Janus, Paris, 2016).
Graciela Maturo, notable poète et chercheur de la littérature argentine et hispano-américaine, a écrit à propos de lui : « Ces poèmes de Pablo Urquiza, écrits à Paris, enregistrent le double exil d'un poète. Celui de sa patrie, l'Argentine, et l'autre exil fondamental qu'on pourrait définir comme l'exil du Royaume. Une telle attitude le relie à une précieuse tradition européenne, et aussi à des poètes argentins comme Ricardo E. Molinari ou ceux de la génération de mille neuf cent quarante. Son livre se présente, à notre interprétation, comme une défense de la poésie dans sa vocation ontologique et métaphysique, et comme un signe, assumé en forme testimoniale, qui rend réelle la vaticination : le vol de l'aigle s'élève le soir. »
Spécialiste des flûtes indiennes et des anciens instruments de l’Amérique Latine, il a enregistré plusieurs CD (entre autres, El Che vive, Last Call, 1997) et fait partie du groupe emblématique de la musique des Andes, Los Calchakis.

Bibliographie

Recueils

  • Asilo personal / Asile personnel, 2004, Editorial Argos et Abra Pampa Éditions – deuxième édition Éditions L’Inventaire, Paris, 2014
  • Le Véritable Jour / El Día Verdadero, Abra Pampa Éditions, 2009
  • la poesía como un hueso / la poésie comme un os, 2000, inédit ; Poesía en sitio (1991, inédit).
    Detrás, los cielos, 1983, inédit, Première Mention Prix Municipal Luis de Tejeda, Córdoba

    Anthologies
  • Entresilences, neuf poètes argentins, Éditions L’Inventaire, Paris, 2004
  • Tucumán, huit poètes argentins, Abra Pampa Éditions, 2006
  • Ultramarine, Ultramarina, cinq poètes de France, Abra Pampa Éditions, 2008
  • Santa Fe, huit poètes argentins, Abra Pampa Éditions, 2009

    Nouvelle traduction
  • Canción de Gesta / Chanson de Geste, de Pablo Neruda.

    Poèmes dans les anthologies
  • Manos a la Obra, Sol Urbano, Córdoba, Les Provinces et leur Littérature : Córdoba, Editorial Colihue, Buenos Aires
  • Dehors, recueil sans abri, Les éditions Janus, Paris, 2016

    CD
    El Che vive, Last Call, 1997
    CD du groupe emblématique de la musique des Andes, Los Calchakis.


  • Actualité
    + Consulter les archives

    Extrait

        Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Twitter Instagram Newsletter