Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Poète d'aujourd'hui

Anael Chadli


Biographie

Anael Chadli cultive le dessin et l'écriture dans la région rennaise où il vit. Poète et plasticien, ses "Paysages d'écritures"," Poeysages" et "Voix" sont régulièrement exposés en France et en Belgique depuis 2013. Des textes et des "images" sont parus dans les revues N4728 ; Triages; Terre à ciel; Paysages écrit et La vie manifeste.

http://anaelchadli.com

Bibliographie

Notes de Voix, éditions Approches, 2017

Quelques textes et images publiés en revue : N4728, Triages, Terre à ciel, Paysages écrit, La vie manifeste


Actualité
+ Consulter les archives

Extrait
5 avril 2015

J'avance, il y a un fin brouillard, une sorte de bruine de lettres, de sorte que je puis deviner, percevoir à la fois nettement et sans aucune certitude le tracé d'une intuition qui circule selon les lois mouvantes de l'imagination.

Il faudrait apprendre à conjuguer le regard. Éprouver la coexistence (divergence, ajustement, création, invention) qui se jouent entre l’œil et l'imagination

*

Même lorsque je suis calme, l'esprit clair et éveillé, j'écris en toute hâte
je fends des allumettes à la hache.

3 mai(ntenant)

Paupières lourdes comme la nuit. Les mots sont des oisillons dans leurs nids d'orbites. Le temps de soulever les paupières pour les observer, les nids sont vides tandis que je vois passer des phrases dans l'air... j'en suis une des yeux qui fuse au ras de l'eau de la pupille qui sèche aussi vite que de l'encre.

*

Je suis resté longtemps sans trouver le sommeil. Mes pensées étaient des animaux affolés qui se heurtaient entre les barreaux d'une cage. Saccageant le calme, la panique piégée et ses griffes. Passé le reste la nuit à brosser cette étoffe partie en lambeaux avec des mots, des algues, de la boue et de l'eau de pluie.

9 mai

Chaque mot est une aiguille piquée dans l'étendue de l'imagination. Le corps démesuré de l'imaginaire. Tellement démesuré que nous parcourons un monde. Un monde et non pas LE monde. Un cadastrage y relèverait tant de jardins à mirages qu'il n'indiquerait que des sentiers, immanquablement absorbés par des sables mouvants. Rien de fiable.

Il faut d'abord planter l'aiguille là où on se trouve. C'est une aiguille et c'est un mot. Quelque chose s'esquisse tout autour, qui sont les premières palpitations du paysage. Selon les frémissements et les ondulations, les résonances, les battements et les coups de sang de l'imagination, en planter une seconde, une troisième, une... ainsi la phrase et le paysage dessinent une syntaxe de l'invisible, une partition pour les yeux.

Extraits de Notes de Voix, éditions Approches, 2017

    Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Facebook Newsletter