Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Poète d'aujourd'hui

Lorand Gaspar


Biographie

Originaire de Transylvanie orientale a fait ses études de médecine à Paris.
Chirurgien des Hôpitaux français de Jérusalem et de Bethleem, puis de l’Hôpital Charles Nicolle de Tunis, il a publié des poèmes, des Feuilles d'observation, des Journaux de voyages et des traductions.

Bibliographie

Bibliographie sommaire :

Poésie

  • Sol absolu et autres textes,poésie/Gallimard,1982, réédité en 1998.
  • Egée/Judée, suivi d’extraits de Feuilles d’observation et de Maison près de la mer, Poésie/Gallimard, 1993
  • Patmos et autres poèmes , Gallimard, 2001

    Proses
  • Arabie Heureuse, Deyrolle/Verdier, 1997
  • Carnets de Jérusalem, Le Temps Qu’il Fait, Cognac,1997
  • Apprentissage , Deyrolle/Verdier, 1994
  • Carnets de Patmos, Le Temps Qu'il Fait, Cognac, 1991
  • Feuilles d’observation, Gallimard, Paris,1986


    Traductions
  • R.M.Rilke (allemand), Georges Seferis (grec),et avec la collaboration de Sarah Clair
  • D.H. Lawrence (anglais) Sàndor Weöres (hongrois) Jànos Pilinszky (hongrois)
    Georges Somlyo (hongrois)Béla Marko (hongrois)Otto Tolnai (hongrois)Peter Riley (anglais) Joachim Sartorius (allemand) Paolo Cristofolini (italien)


  • Actualité

    Autres parutions présentées sur ce site

    Revue Europe Lorand Gaspar Europe (2005)
    Le désert vivant Le Temps qu'il fait (2004)
    Patmos Gallimard (2004)
    Mouvementé de mots et de couleurs Le Temps qu'il fait (2003)

    + Consulter les archives


    Extrait
    La lutte fait soir dans l'arène
    paix à la rougeur reposée
    fraîche la route de poussière
    au pas du porteur de musique -

    étranger.
    Sauf en ce silence oublié
    où se meut l'ardeur d'être ici
    clarté confiante en sa source.
    Etranger, sauf en cette roche
    où affleure une eau impensée,
    le cri nocturne de l'effraie.

    A jamais bégayant, boiteux
    à jamais sans racines au-dehors
    autres que l'eau, autre qu'aller
    dans le cœur ouvert du désir
    au battement propre des choses
    la part insondable en chacun


    visages de mots à jamais
    dissonants, mités, maladroits
    toujours éperdus de clarté
    en quête d'étendue, la même
    sans bornes dehors ni dedans

    chez soi dans la nuit qui déchire
    un feu au fond du désert
    dans le poumon que foire un cri
    d'oiseau dans la grisaille de l'aube
    dans le visage rouillé d'ors
    des ciels d'icônes du couchant -

    extrait de Patmos et autres poèmes, Gallimard, 2001

        Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Facebook Newsletter