Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Retrouvailles

Herri Gwilherm Kerouredan


Biographie

Originaire du Pays Bigouden en Bretagne et de Touraine, né à Quimper en 1932, il a aussi pour patrie d'élection la Probstei dans le Schleswig-Holstein où il a vécu de nombreuses années.
Il a fait des études de musique (piano, violon, orgue), mais aussi de philosophie et de lettres à la Sorbonne.
Cet ancien maire adjoint à la Culture et à l'Education de Fougères, puis Conseiller municipal de Rennes délégué à la coopération culturelle internationale a été professeur à l'Institut Français ainsi qu'aux Universités de Hambourg et de Kiel et expert européen de l'enseignement international.
Il écrit dans des revues de poésie et de littérature. Il a également été publié dans diverses revues et anthologies nationales ou étrangères.
Il habite avec son épouse Ursula dans les alentours de Fougères.
Il a reçu en 2003 le Prix Georges Perros pour son ouvrage "Poèmes Traversiers".

Bibliographie

Publications dans diverses revues et anthologies nationales et internationales

  • Poèmes traversiers II , Paris, Librairie-galerie Racine, 2001
  • Arbres d'errance, Paris, le Milieu du jour, 1990
  • Poèmes Traversiers I, Ed. Ursa, 1985
  • Semences pour le soir, éditions des échanges Internationaux, Paris, 1979
  • Arbres d'errance, Paris, ed. d'Art Michèle Broutta, 1975
  • Terre une rose, Ed. St-Gremain-des-Prés, 1975, épuisé
  • Procession III-IV, ed. Henry Fagne, Bruxelles, 1973, épuisé
  • Dans l'éphémère s'élance l'oiseau, ed. Saint-Germain-des-Prés, 1972, épuisé
  • Polaire, Bruxelles, ed. Henry Fagne, 1971, épuisé
  • Zodiaque, ed. St-Germain-des-Prés, 1967, épuisé
  • Chemins, Hambourg, Cahiers Franco-Allemands, 1967
  • Solstices, HC, chez l'auteur, 1958, épuisé


  • Actualité

    Autres parutions présentées sur ce site

    Dans l'éphémère s'élance l'oiseau L'Act Mem (2008)

    + Consulter les archives


    Extrait
    à la mémoire de
    Vladimir Jankélévitch


    La sauge le cerfeuil l'oiseau palpitant
    Une nuit de parfum où l'âme se blottit
    Dans les pas du marcheur semant
    L'ombre lente de son corps

    Ainsi va l'ultime regard sur l'étang
    Tenu à devenir dans l'aube des brouillards
    Un réceptacle d'effrois par l'éclat d'un cri
    Venu d'arbre en arbre de perfides lointains

    Alors à l'extrême d'une main s'élève
    Une rose d'ineffable sourire


        Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Facebook Newsletter