Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Poète d'aujourd'hui

Max Alhau


Biographie

Né le 29 décembre 1936 à Paris.
A été professeur de lettres modernes dans la région parisienne puis au CNED de Rennes et chargé de mission pour la poésie à Paris X Nanterre.

Bibliographie

Poésie

  • Si loin qu'on aille, L'herbe qui tremble, 2016
  • En bref et au jour le jour, La porte, 2015
  • Le temps au crible L'Herbe qui tremble, 2014
  • Aperçus - Lieux - Traces, collection " La main aux poètes ", éditions Henry, 2012
  • Du bleu dans la mémoire avec des encres d'Hélène Baumel, Voix d'encre, 2011
  • D'asile en exil Voix d'encre, 2007
  • Retour à Lisbonne Tertium, 2007
  • Proximité des lointains, L'arbre à paroles Maison de la Poésie d'Amay, 2006
  • Horizons et autres lieux, Encres Vives, 2004
  • A la nuit montante, Voix d'encre, 2002
  • Nulle autre saison, L'arbre à paroles, 2002
  • Le fleuve détourné, L'arbre à paroles, 1998
  • Cette couleur qui impatiente les pierres, Voix d'encre, 1998
  • Sous le sceau du silence, Rougerie, 1995, Prix Artaud
  • D'un pays riverain, Rougerie, 1990
  • L'inaccompli, Sud, 1989
  • Ici peut-être, Rougerie, 1987
  • L'instant d'après, Brandes, 1986
  • Les mêmes lieux, Rougerie, 1982
  • Passages, Rougerie, 1980

    Nouvelles

  • Une ville soudain désertée, Editinter, 2004
  • La Falconnière, Editinter, 2000
  • La ville en crue, Amiot-Lenganey, 1991, Grand Prix SGDL de la Nouvelle
  • Le chemin de fer de petite ceinture, Le temps qu'il fait, 1986

    Anthologie, essai
  • Une mesure ardente, sur Max Alhau par Pierre Dhainaut, collection Présence de la poésie, éditions des Vanneaux, 2012.


  • Actualité

    Nouvelle(s) parution(s)

    Présence d'Alain Borne suivi de Alain Borne ou la passion lucide par Alain Blanc Voix d'encre (2015)
    Le Temps au crible L'herbe qui tremble (2014)
    Aperçus-Lieux-Traces Henry (2012)

    Autres parutions présentées sur ce site

    Du bleu dans la mémoire Voix d'encre (2011)
    D'asile en exil Voix d'encre (2007)
    Retour à Lisbonne Tertium (2007)
    Proximité des lointains L'arbre à paroles Maison de la Poésie d'Amay (2006)

    + Consulter les archives


    Extrait
    On choisit sa patrie
    à la mesure d'un sentier,
    d'une alouette qui grisolle,
    d'un éclat d'ombre dans un jardin.
    Ceux qui nous accueillent
    ne nous connaissent pas.
    Ils longent notre destin à contre-courant
    et nous font signe d'approcher.
    Nous sommes déjà en pays conquis,
    liés à nos racines premières,
    arbres de sang et de paroles.

    L'intérieur de la maison,
    même si les murs se sont effondrés,
    nous l'occupons de plein gré.

    Nous résidons ici en toute confiance.

    (Extrait de "Nulle autre saison", L'Arbre à paroles, 2002)

    Autres poèmes
  • Passage

  •     Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Facebook Newsletter