Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Poète d'aujourd'hui

Thierry Renard


Biographie

Né le 14 août 1963 à Lyon. Mère d'origine piémontaise, employée. Père lyonnais, ouvrier. Etudes secondaires au lycée Jacques Brel de Vénissieux. Ancien élève du Conservatoire d'art dramatique de Lyon.
S'est fait remarquer, dès 1978, dans la région lyonnaise - en tant que comédien, poète et animateur de revue. A longtemps partagé sa vie entre l'écriture, le théâtre et la rue.

Après avoir fondé et animé le magazine poétique AUBE (1978/1998); après avoir été le directeur littéraire des éditions Paroles d'aube jusqu'au printemps 1998, Thierry Renard a rejoint les éditions La Passe du vent, nées en 1999, en tant que responsable littéraire. A reçu le prix K de la littérature - meilleure édition, en février 2001, trophée de la création artistique en Rhône-Alpes décerné par l'hebdomadaire Lyon Capitale.
Fondateur et porte-pariole de l'Espace Pandora à Vénissieux, lieu de diffusion et de communication de la poésie — sous toutes ses formes et dans tous ses états.

Il s'est également distingué en abordant la poésie et les lectures de textes d'une manière originale et vivante, préferant les performances aux lectures plus traditionnelles.

Bibliographie

  • Oeuvres poétiques T1, La Rumeur libre, 2016
    Un monde à l'envers d' Ahmed Kalouaz et Thierry Renard Le bruit des autres, 2010
  • La traversée du jour , Bérenice, 2010
  • Va respire d'autres lumières , Le bruit des autres, 2008
    Sira Kan, La Passe du Vent, 2007
  • Neptune Mambo, suivi de Depuis toujours, Editions Bérénice, 2006
  • Seule la révolution fait le beau temps, tombeau de monsieur Guy Debord, éditions Bérénice, 2005
  • Chaman, avec Bernard Giusti et Jean-Michel Platier, éditions Bérénice, 2004
  • L'éclosion du coquelicot, Préface de Jean Charlebois, Le Dé bleu
  • Il neige sur ta face, Limoges, le Bruit des autres, 2001
  • L'espérance récompensée collages de Philippe Bouvier, dessin de Yannis Renard, Paris, édition Bérénice, 2000
  • Maintenant la nuit, Saussines, Cadex édition, 1998
  • L'injustice commence là, Poèmes et proses, Editions Bérénice, 1998
  • Pour L.B, Editions Wigwam, 1996
  • Autre chose que le jour, conte industriel, photographies de David Anémian et une préface de Lionel Bourg, Editions Déclics et des Claps, Prix du Conseil général du Rhône 1995
  • Le fait noir, poèmes réunionnais, Paroles d'aube, 1993
  • Dans la braise de tes yeux, Editions Pleine Lune, 1990
  • La lune machin, Editions Verso, 1989
  • Pareils au vent qui nous décoiffe, Aube, 1986
  • Je voudrais mourir au goulag, Editions Interventions à Haute Voix, 1985
  • Le Chemin parcouru, Vénissieux, édition de l’Aube, 1983
  • L'Ecole buissonnière, prose poétique, Ed. Soc et Foc, 1980
  • Je me baigne nu, Ed. Le pré de l'Age, 1980
  • Oraison (1978), L'Orgie Funeste (1979) Ed. Amériane
  • Graffiti, Ed. Didier-Michel Bidard, 1979

  • écouter

    Actualité

    Nouvelle(s) parution(s)

    Oeuvres poétiques T1 La rumeur libre (2016)

    Autres parutions présentées sur ce site

    Un monde à l'envers d' Ahmed Kalouaz et Thierry Renard Le bruit des autres (2010)
    La traversée du jour Bérenice (2010)
    Va respire d'autres lumières Le bruit des autres (2008)
    Sira Kan La Passe du Vent (2007)
    Neptune Mambo suivi de Depuis toujours Bérenice (2006)
    Seule la révolution fait le beau temps, tombeau de monsieur Guy Debord Bérenice (2005)
    Chaman Bérenice (2004)
    L'éclosion du coquelicot L'idée bleue (2002)

    + Consulter les archives


    Extrait
    La vie même

    "Un jour le nom surgit et avec ce nom, un foisonnement d'images."
    Annie Zadek, Le cuisinier de Warburton

    Ce n'est pas du théâtre c'est la rue
    La vie même
    Dis présentement c'est toi que je veux
    Laisse-toi enlacer pour la beauté du geste
    Par tous les souffles de l'existence
    Et ensemble nageons
    Nageons encore un peu sur le caillou
    Ou dans l'eau moite
    Vers le Sud n'importe lequel
    Nageons debout comme l'on dort
    Nageons pour l'émotion
    Je sais bien
    On ne ravive pas une flamme aussi aisément
    Une femme presque éteinte
    Ou sur le point de l'être
    Avec uniquement quelques bons mots quelques
    Mots doux - de poésie
    ET puis il y eut ces terribles maux de gorge à Montpellier
    Cet oedème ce phlegmon ma voix soudain privée
    De l'éclat de son instinct
    Il y eut cette dyphonie depuis l'enfance
    Cet abcès que l'on crève à temps
    La clinique du Parc à Castelnau
    Comment ne pas songer à Georges Perros
    Et à ses rêves très ordinaires
    Venise Trieste et autour
    Premièrement changer d'état de falaise
    Tu es si belle qu'il peut pleuvoir
    Et ce n'est pas du théâtre
    C'est la rue

    (Extrait de Canicule et Vendetta, recueil en cours, inédit)

    Autres poèmes
  • Gagner son temps
  • Nous sommes là et vivre est une parole

  •     Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Facebook Newsletter