Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Poète d'aujourd'hui

Claude Pierre Boutet


Biographie

Né le 25 novembre 1934 à Azay-le-Ferron (Indre) non loin du pays de Brenne.
S'ouvre très tôt à la poésie mais prend conscience seulement en 1975 de la portée de ses textes, à l'occasion d'un concours de poésie lancé par RTL, sous la présidence de Max Pol Foucher. Sélectionné par le jury pour la désignation du lauréat, le poème choisi figure dans Poésie I, consacré à la "Nouvelle poésie française".
Dès lors les opportunités de publication vont se présenter. Une dizaine de recueils ont déjà vu le jour, dont Cinéraires, La Bartavelle.
Auteur également de nouvelles, récits, pièce de théâtre.
Fréquente les clubs : Chaînon poétique, Arts et jalons.
Compte dans ses amis, poètes, peintres et sculpteurs ayant participé à l'élaboration des ouvrages édités en tirage de luxe.

Bibliographie

  • L'Encoignure, éd. Clapas, 2001
  • Cinéraires, éd. de la Bartavelle, 1998
  • Rien à voir, éd. de la Grand'Rue, photos de Félix Domecq, 1997
  • Terre d'ombre, éd. de la Grand'Rue, Aquarelles de A.Chaminade, 1996
  • Aven, éd. de la Grand'Rue, Gravures sur bois d'Alexandre Marcos, 1994
  • Lieux complexes, éd. de la Grand'Rue, accompagnée de 7 encres originales d'Yvan Boisier, 1992
  • Séquence 3, éd. de la Grand'Rue, accompagnée de 3 gravures de Condé, 1989
  • Sédimentaires, éd. des Prouvaires, Prix Jacques Normand de la Société des Gens de Lettres de France, 1983
  • L'ultime limite, éd. des Prouvaires, 1981
  • Sommeil paradoxal, éd. Athanor,1975


  • Actualité
    + Consulter les archives

    Extrait
    AVEN (extrait)

    Ici la nuit
    ici le silence intact
    qu'une haleine fossile
    passant d'une bouche à une autre
    sans troubler le glacis de l'ardoise
    Loin de son oreille chercheuse
    de son odorat les odeurs fuyant.

    Se faisant déjà l'interprète du monde
    comme si dans son vertige
    les doigts devenus aveugles
    oblitéraient le savoir du lieu
    le jeu des eaux carboniques
    soudant l'une à l'autre
    la base et le sommet.

    L'antre où vole bas
    l'air figé
    où seule une herbe n'existe pas
    où les mains glaiseuses se répandent
    où la respiration n'est autre
    qu'un souffle exigu
    là où le corps assiégé
    ne distingue plus ses formes.

        Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Facebook Newsletter