Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Poète d'aujourd'hui

Paul Louis Rossi


Biographie

Né à Nantes d'une mère bretonne et d'un père italien. Comme critique de cinéma, on lui doit un essai de Robert Bresson: L'arbitraire (Caméra/Stylo), comme critique de musique, des chroniques dans Jazz Magazine et les Cahiers du Jazz. Il a collaboré aux Lettres Françaises et à la revue Change. Il est l'auteur de poésies, de récits et de romans. On peut encore citer un film: Voyage sur la Loire consacré à William Turner. Il travaille actuellement avec le musicien Jean-Yves Bosseur pour une cantate intitulée Feuilles détachées des prisons: Robert d'Arbrissel; Aliénor d'Aquitaine, et le souvenir du bagne de Fontevrault.

Bibliographie

Poésie

Les gémissements du siècle, introduction à la poésie contemporaine, Flammarion, 2001
Quand Anna murmurait, anthologie de poésies, Flammarion, 1999
Faïences, Flammarion, Prix Mallarmé 1995
Cose Naturali, Unes, 1991
Les Etats provisoires, P.O.L., 1984
Le Voyage de sainte Ursule, Gallimard, 1973

Autres publications

La villa des Chimères, roman, Flammarion, septembre 2002
La Voyageuse Immortelle, récits, Le temps qu'il fait, 2001
Les Nuits de Romainville, photographies de Jean-Pierre Colin, Le temps qu'il fait, 1998
La Vie secrète de Fra Angelico, récit, Bayard, 1997
Elévation Enclume, dessins de Gaston Planet, Le temps qu'il fait, 1997
Le Vieil homme et la nuit, roman, Julliard, 1997
Vocabulaire de la modernité littéraire, essai, Minerve, 1996


Actualité 2014
  • VOIX VIVES, de Méditerranée en Méditerranée (18/07/2014)

  • Autres parutions présentées sur ce site

    Les ardoises du ciel Le Temps qu'il fait (2008)
    Visage des nuits Flammarion (2005)
    Cose naturali, Natures inanimées MeMo (2000)

    + Consulter les archives


    Extrait
    Ma fatigue
    Ma fatigue ouvre ses draps sales
    dévoilant un monde de cendres et de rides
    dans une lumière indécise et trouble
    comme la victoire du sommeil et du vide

    Chaque nuit
    Chaque nuit
    je me promène
    solitaire et calme
    contemplant
    sous un amas de poussières
    les objets de mon insomnie

    Musée
    il existe aussi
    dans ma mémoire
    des flaques de cire
    des visages qui fondent
    tout un musée de cauchemars
    de poussières et de plâtres
    sans le moindre linge humide
    pour essuyer la suie

    Extrait de Quand Anna murmurait, anthologie de poésies, Flammarion, 1999

    Autres poèmes
  • La chute des corps
  • Sylvie

  •     Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Facebook Newsletter