Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Poète d'aujourd'hui

Marc Blanchet


Biographie

Né en 1968 à Bourges. Vit à Bordeaux. Organise et anime des rencontres littéraires, notamment à la Maison de la Poésie de Paris et en Seine-et-Marne pour la programmation A Voix Vives.

A obtenu le Prix Kowalski pour son recueil Sanctuaires, le Prix de la vocation en 1999 pour Poèmes de la Chartreuse et le prix Yvan Goll.

photo: copyright Fabrice Martinon

http://marcblanchet.fr/

Bibliographie

Poésie

  • Méditations & autres brièvetés, proses, La Lettre volée, Bruxelles, 2011
  • Les Naissances, éditions Le Bois d’Orion, poésie, 2006
  • Meurtrières, L’Atelier la Feugraie, poésie, 2005
  • Cheval blanc, éditions Virgile/ Ulysse fin de siècle, poésie, 2005
  • La Langue volée au serpent, éditions Le Bois d’Orion, poésie, 2003
  • L’incandescence, La Passe du vent, poésie, 2001
  • Le Jardin des morts, La Part des anges, poésie, 2001
  • Sanctuaires, Prix Kowalski, éditions Cheyne, poésie, 2000
  • Poèmes de la Chartreuse, Prix de la Vocation, éditions Obsidiane, poésie, 1999

    Prose
  • L’Ondine, récit, L’Arbre vengeur, Bordeaux, 2010
  • L'éducation des monstres, La lettre volée, 2009
  • Trophées, éditions farrago, récits, 2005

    Essais
  • Gérard Titus-Carmel, La Bibliothèque d’Urcée, Musée de l’Arsenal, Soissons, 2010
  • Les Amis secrets, éditions José Corti, essais, 2005
  • Jean-Gilles Badaire, dans cette rigueur en désordre, Le Temps qu’il fait, essai, 2005
  • Lokenath Bhattacharya l’autre rive, éditions Jean-Michel Place, essai, 2001


    Théâtre :
  • Une autre Andromaque (textes de Jean Racine et poèmes de Marc Blanchet) créé par le Théâtre du Trèfle en mars 2005, représenté à Avignon en juillet 2005, et Paris (Lucernaire) en mai et juin 2006.

    Poèmes dans l'anthologie franco-croate Mars poetica, co-édition Le temps des cerises, Le Printemps des poètes, 2003


  • Actualité

    Autres parutions présentées sur ce site

    Méditations & autres brièvetés, proses La Lettre volée (2011)
    L'éducation des monstres La Lettre volée (2009)
    Les amis secrets José Corti (2005)
    Cheval blanc Virgile/ coll. Ulysse fin de siècle (2004)
    La langue volée au serpent Le Bois d'Orion (2004)
    Le Jardin des morts La Part des anges (2001)

    + Consulter les archives


    Extrait
    De nature revenir parfait. Poser des pieds nouveaux dans les empreintes.

    Poursuivre furieux le vent premier, grandir dans l’ombre trouble des forêts,

    trouver la source jamais quelconque, abréger le monstre au bord des lèvres.

    Vérité des clairières. Nymphes sur les genoux. L’originel enchantement.



    De nature, revenir. Avant la terre retournée pour la semence.

    Se souvenir des raisins frais. D’une pomme pour haleine. Du recommencement.

    Hanter le jour en nudité. Avancer — un serpent dans le sang. Escalader les saisons

    — sexe droit, corps courbé sans peine, jamais usé, jamais triomphant, aimant, aimé,

    avant les mots en écharpe, la rocaille des blasons, le filtre du ressouvenir, matériaux

    en vrac dans l’atelier. Rosée disséquée.



    Tête pleine, peine perdue. On parle du monstre, fermé le livre on le voit et l’entend :

    il marche en rond dans la chambre. Ouvre le corps et ne lit rien de nouveau.

    Il veut et n’obtient pas. De nature être le premier rentré, revenu-revenant

    parmi les ombres et les arbres, le vrai sylvestre, l’entrée en matière

    des écorces dans la bouche. L’éclatement des roses. Le lierre sous les chemises.

    L’astre à la paume basse. La belle énumération. Entrer au jour, nu de plus soif.

    Entrer à l’envers des feuilles, hors la blancheur instruite. Féconder d’un jour sauf la nature.

    extrait de Cheval blanc, éditions Virgile, 2005

    Autres poèmes
  • Du côté de Saucats

  •     Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Facebook Newsletter