Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Retrouvailles

Armel Guerne


Biographie

(1911-1980)
Né de parents français en 1911 à Morges en Suisse. Il passe son adolescence près de Paris et refuse d’étudier le commerce pour succéder à son père, patron d’usine. Il publie son premier recueil « Oraux » en 1934. Il est un résistant très actif pendant la guerre. Il entreprend par la suite un travail conséquent de traduction des œuvres de Novalis, Höderlin, Virginia Woolf, Lao Tseu ou Kawabata. Il se retire dans le Lot et Garonne dans un moulin qu’il a acheté en 1960. Sa santé, fragilisée à cause de la guerre s’aggrave et il meurt de maladie dix ans plus tard. Poésie salutaire, lucide, elle prône l’espérance par un langage dépouillé.

Bibliographie

Oraux, éd. Grenier, 1934
Le livre des quatre éléments, G.L.M., 1936
Rhapsodie des fins dernières, Phébus, 1977
Le jardin colérique, Phébus, 1977
La nuit veille, Desclée de Brouwer, 1954

Actualité
+ Consulter les archives

Extrait
L'ouverture

Sous l’auvent d’un avril d’imprécations et de sourires
Plus vert que vif et plus rêveur que vraiment endormi
Le jour guette le jour qui vient sans aucune promesse
Car le long de la nuit des sentinelles déambulent.
Un oiseau crie. Est-ce de peur ou par instinct d’amour ?
Une herbe plie. Est-ce l’angoisse ou le poids de la pluie ?
Un risque s’ouvre à chaque instant dans le moment qui passe
Et le péril présent est comme une altière couronne
Qui relève la tête et se hérisse de bijoux
Presque miraculeux à force d’éclairer le jour.


extrait de "C'était hier et c'est demain", éd. Seghers, 2004

    Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Facebook Newsletter