Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Retrouvailles

André Laude


Biographie

(1936-1995)
Né en 1936 à Paris. Anarchiste à quinze ans, il choisit toujours de défendre la cause des opprimés et se lance notamment dans la lutte contre le régime franquiste. Il est anéanti par la guerre d'Algérie. Mais il poursuit au cours de ces nombreux voyages à assumer sa révolte et croit profondément à la poésie comme source de salut. Sa poésie violente, franche et d'un lyrisme flamboyant bouleverse par sa lucidité.

Bibliographie

Promenades du soleil, 1955
Pétales du chant, Cahier de l'Orphéon, 1956
Dans ces ruines campe un homme blanc, Guy Chambelland, 1969
Occitanie, Oswald, 1972
Le Bleu de la nuit crie au secours, Subervie, 1975

Apologie

André Laude par Pierre Kobel

Il criait l'injustice à tous, il était irascible et souvent agressif. Il est mort seul, pauvre, malade dans une chambre de Belleville en juin 1995 à l'âge de 59 ans. Je n'ai fait que le croiser dans quelque bistrot, dans les années soixante-dix, quand il écrivait encore dans le Monde... Lire la suite

Actualité

Autres parutions présentées sur ce site

Oeuvre poétique La Différence (2008)

+ Consulter les archives


Extrait
La poésie
c’est un pneu qui crisse sur la route de la vie quotidienne
c’est un ongle qui ouvre lentement la veine
c’est le verre de trop bu au bar des Cocus de la Nuit
La poésie c’est Rimbaud
pissant dans le lavabo
dans le bénitier de l’église à Charleville
c’est l’œil au beurre noir du truand qui a perdu son couteau
c’est l’odeur de la merde dans les rues dangereuses de Quito
à l’heure des attouchements obscènes
La poésie c’est la beauté de la rencontre
entre une lame de rasoir
une énorme et vieille montre
une gorge de chanteuse de boxon
et un tueur amateur de tangos
sur le quai d’embarquement à
Santiago.

extrait de "C'était hier et c'est demain", éd. Seghers, 2004

    Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Facebook Newsletter