Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Poète d'aujourd'hui

Frédéric Jacques Temple


Biographie

Né à Montpellier. Poète et romancier, il a aussi traduit des œuvres de Miller, Durrell, Hardy, Tennessee Williams.

Il a obtenu, en 1990, le prix Valery-Larbaud pour son Anthologie personnelle (poèmes, 1945-1985) publiée en 1989 aux éditions Actes Sud.
Il a obtenu le 75e prix Apollinaire pour l'ensemble de son oeuvre en 2013.

copyright photo : Charles Sigel

Bibliographie

  • Phares, balises & feux brefs suivi de Périples , Editions Bruno Doucey, 2012
  • Profonds pays, Obsidiane, 2011
  • Frédéric Jacques Temple, l'aventure de vivre, Editions de la Licorne, 2010
  • Beaucoup de jours, Actes Sud, 2008
  • Souvenirs d'Edmond Charlot, entretien avec FJ Temple, Éditions Domens, Pézenas, 2007.
  • Transhumance, poème avec sa traduction en Arabe, Revue Quantara n°63, avril 2007.
  • Lynx Lynx, traduction de l'italien d'un poème de Rino Cortiana, Revue Europe, mai 2007
  • La chasse infinie, Jacques Brémond, 2004
  • Phares, balises et feux brefs, Proverbe, 2004
  • Un émoi sans frontières, poème préfacé de Pierre Morency (Le Lézard amoureux, Québec)
  • Le chant des limules, Actes Sud, 2003
  • Les eaux mortes, Babel, n° 301, Actes Sud, 1997
  • La route de San Romano, Actes Sud, 1996
  • L'enclos, Actes Sud, 1992
  • Anthologie personnelle, Actes Sud, Anthologies personnelles, 1989

  • écouter

    Actualité

    Nouvelle(s) parution(s)

    Phares, balises & feux brefs suivi de Périples Editions Bruno Doucey (2012)

    Autres parutions présentées sur ce site

    Profonds pays Obsidiane (2011)
    Frédéric Jacques Temple, l'aventure de vivre Editions de la Licorne (2010)
    Beaucoup de jours Actes Sud (2008)
    La chasse infinie Jacques Brémond (2004)
    Phares, balises et feux brefs Proverbe (2004)

    + Consulter les archives


    Extrait
    Paysage

    Il pleut. Des corneilles
    dérivent dans la rouille
    et le béton des gares.
    Je sais que loin là-bas,
    les fleurs des grands marronniers verts
    se dressent dans l'aube claire
    blancs et roses candélabres
    quand bruissent les tourterelles
    en amour dans les micocouliers.
    Il pleut. Je regarde se perdre
    un convoi vers le Sud.

    Autres poèmes
  • L'espoir fait vivre

  •     Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Facebook Newsletter