Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Poète d'aujourd'hui

Tamirace Fakhoury


Biographie

Née à Beit chabab (Mont Liban), Tamirace Fakhoury a publié à l'âge de 9 ans un recueil de poèmes arabes Le pays de l'Empereur et de l'Enfant perdu, puis par la suite, trois recueils de poèmes en français aux éditions Dar-An-Nahar.
Des extraits de sa poésie ont paru dans plusieurs revues et journaux au Liban, en France, au Canada en Allemagne.
Elle a aussi participé à plusieurs manifestations culturelles en Europe (Lodève, Mayence, Fribourg...).
Elle prépare actuellement sa thèse de doctorat en Sciences Politiques sur le Liban d'après-guerre à Fribourg sur Breisgau en Allemagne. Elle est aussi l'auteur d'une étude de politologie Ethno-Religious Conflict and Modes of its Regulation (CISH, UNESCO, Liban, 2004)

Bibliographie

  • Poème absent, éditions Dar An-Nahar, 2004
  • Contre-Marées, éditions Dar An-Nahar, 2000
  • Aubades, éditions Dar An-Nahar, 1996

  • Actualité
    + Consulter les archives

    Extrait
    Par-delà la Grille

    Dans la ville
    Les étoiles brillent
    Les rues touchent les vagues
    Mais la lumière est la paresse du temps et des dieux
    Le monde va seul et disperse ses os.

    Dans la ville
    Les étoiles brillent
    Mais quand on est ivre
    Le voyage cesse
    Le vol est un départ nocturne
    Une tache sombre
    Un trou profond
    Pour engoutir mains
    Dévorer impuissance.

    Dans la ville
    La mortification est réelle
    Comme une empreinte sur le sable
    Ou un ouvrage dans un musée.

    Tous les mirages existent purs et pétrifiés
    Les illusions sont de grandes lanternes
    Et les vivants ne se retrouvent plus.

    La ville est une pierre tombale
    Les morts s'y disputent
    Sans jamais franchir un mur.

    Dans la ville
    Les passants se promènent
    Répètent à pleins poumons
    Le rêve de l'homme éveillé
    Qui ne dit non
    Qu'après avoir bu une goutte de la tentation.

    Dans la ville
    Les étoiles brillent
    Mais elles arrêtent de briller
    Quand on fait une prière.

    L'homme n'a plus d'ombre
    Les flammes ne dansent plus sur les murs
    Il y a une rêverie qui s'amuse à inventer des formes
    Côtoyer la mer et couper la queue d'une étoile filante.

    Extrait de Aubades, editions An-Nahar

        Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Facebook Newsletter