Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Retrouvailles

Geneviève Clancy


Biographie

Geneviève Clancy naît à Paris. Elle poursuit à la Sorbonne des études de philosophie jusqu’à sa thèse d’état intitulée «Esthétique de la violence». Elle est professeur de philosophie esthétique à Paris 1 Sorbonne.
Très jeune, elle ancre sa réflexion philosophique et son écriture poétique au creux de l’histoire mouvementée des luttes, des silencés, des exclus, des opprimés. Ses engagements sans relâche aux côtés des algériens puis des palestiniens trouvent également leurs résonnances en France au sein des luttes pour le droit et la dignité des travailleurs immigrés pour qui elle fonde dans les années 73 le Comité de Défense de la vie et des droits des travailleurs immigrés qui remportera un certain nombre de succès sociaux, politiques pour l’élargissement des droits fondamentaux.
Geneviève Clancy ne sépare pas sa poésie de ses engagements idéologiques. Ses nombreuses publications poétiques dans la revue «change» et jusqu’à ce jour à l’Harmattan dont elle dirigera la collection «Poètes des cinq continents», en témoignent.
La question du rapport entre philosophie et poésie viendra peu à peu au centre de son œuvre en particulier avec « Esthétique de la violence, Esthétique du Devenir, Esthétique de l’ombre, cahiers de la nuit et son dernier recueil.

En 1992, Geneviève Clancy fonde avec Philippe Tancelin et Jean-Pierre Faye, le CICEP (Centre International inter-Universitaire de créations d’Espaces Poétiques, Université Paris8) qui a pour vocation de confronter la poésie avec les autres arts et de poursuivre cette «marche aux pieds nus» avec les humbles.
Geneviève Clancy a animé des ateliers de créations poétiques au sein de la structure ATD quart-monde.

Bibliographie

En dehors de ses très nombreux articles, conférences d’esthétique et poétique, non encore recensés, on peut noter parmi ses principales publications :

  • Aphorismes, l’harmattan, 2005
  • Les cahiers de la nuit, l’Harmattan 2004
  • Chemins du regard, Champtin 2004
  • Esthétique de la violence, compact 2004
  • Vent des présences, l’Harmattan 2002
  • L’esthétique du devenir, l’Harmattan 1999
  • Réseaux, Silex 1984
  • Fête couchée, Seghers 1973

    En collaboration avec Philippe Tancelin, son frère :

  • Les conditions sous lesquelles l’émeute demeure possible, CICEP 2002
  • L’esthétique de l’Ombre, L’Harmattan 1998
  • Le bois de vivre, L’Harmattan 1996
  • L’été Insoumis, L’Harmattan 1995
  • Fragments-Délits, Seghers 1979
  • Tiers-idées, Hachette 1978

    Ouvrages colllectifs
  • Autour de Jean-Luc Moulème

  • Actualité
    + Consulter les archives

        Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Facebook Newsletter