Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Retrouvailles

Maurice Carême


Biographie

(1899-1978)
Poète belge d’expression française, né à Wavre, dans le Brabant wallon en 1899.
Il est issu d’une famille modeste. Son père est peintre en bâtiment, sa mère tient une petite épicerie et son grand-père est marchand forain. Il a deux sœurs et deux frères.
Il passe à Wavre une enfance campagnarde si heureuse qu’elle sera une des sources d’inspiration de son œuvre.
En 1914, il écrit ses premiers poèmes, inspirés par une amie d’enfance, Bertha Detry. Elève brillant, il obtient, la même année, une bourse d’études et entre à l’école normale de Tirlemont.
En septembre 1918, il est nommé instituteur à Anderlecht.
En 1943, Maurice Carême quitte l’enseignement pour se consacrer entièrement à la littérature.
Il meurt le 13 janvier 1978 à Anderlecht et est inhumé, ainsi qu’il en avait exprimé le désir, dans sa terre natale wavrienne.

Bibliographie

Poésie

  • Souvenirs, 2011
  • Du ciel dans l'eau, 2010
  • Être ou ne pas être, 2008
  • Et puis après, 2004
  • Le Chat et le Soleil (?)
  • De plus loin que la nuit, 1993
  • Défier le destin, 1987
  • Au clair de la lune, dessins de Henri-Victor Wolvens, Éditions ouvrières, 1977
  • Figures, 1977
  • Complaintes, 1975
  • De feu et de cendre, Éditions Nathan, 1974
  • Le Moulin de papier, 1973
  • Almanach du ciel, 1973
  • L'Envers du miroir, 1973
  • Mer du Nord, 1971
  • L'Arlequin, 1970
  • Entre deux mondes, 1970
  • Le Sablier, 1969
  • Brabant, 1967 (Prix de la Province de Brabant)
  • La Bien-aimée, 1965
  • En sourdine, Éditions du Verseau, 1964
  • Bruges, 1963
  • Pomme de reinette, 1962
  • La Grange bleue, 1961
  • La Flûte au verger, 1960
  • L'Oiseleur, 1959
  • Pigeon vole, 1958
  • Heure de grâce, 1957 (Prix Félix Denayer, Prix de poésie religieuse)
  • Images perdues, 1954
  • L'eau passe, 1952 (Prix International Syracuse, Prix de l’Académie française)
  • La Voix du silence, 1951
  • Petites légendes, 1949
  • La Maison blanche, 1949 (Prix de l’Académie française)
  • La Lanterne magique, 1947
  • Femme, 1946
  • Petite Flore, 1937 (Prix Edgar Poe)
  • Mère, 1935 (Prix triennal de poésie 1937)
  • Reflets d’hélices, 1932
  • Chansons pour Caprine, Éditions Henriquez, 1930
  • Hôtel bourgeois, 1926

    Traductions du néerlandais
  • Les Étoiles de la poésie de Flandre, 1973
  • Anthologie de la poésie néerlandaise, 1967 (Prix de la traduction néerlandaise)

    Romans
  • Le Château sur la mer. Contes fantastiques. Contes insolites, contes, éd. originale, Éditions Fides
  • Médua, roman, Éditions La Renaissance du Livre, 1976
  • Un Trou dans la tête, roman, 1964
  • La Bille de verre, Éditions La Renaissance du Livre, 1951
  • Contes pour Caprine, contes, 1948
  • Le Ruban Pompadour, contes, publié sous le pseudonyme « Orladour », 1948
  • Lancelot, 1938
  • Le Royaume des fleurs, Éditions Bourrelier et Colin, 1934, (Prix de littérature enfantine «Jeunesse»)
  • Le Martyre d'un supporter, roman, 1928

    Essais
  • La Passagère Invisible, récit de voyage, 1950
  • Proses d'enfants, essai, 1936
  • Poèmes de gosses, essai, 1933


  • Actualité
    + Consulter les archives

    Autres poèmes
  • Ville

  •     Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Facebook Newsletter