Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Poète d'aujourd'hui

André Duprat


Biographie

André Duprat est né à Javerdat en Limousin en 1947.
Après des études chaotiques, l'armée. 22 ans: aux griffes de l'asphalte, la vie privée des gestes. Au verdict définitif de la tétraplégie, répond au long réapprivoisement de la vie.
L'aphorisme devenant le maitre de cette conquête des signes, le dialogue avec les peintres pour "métisser des vers et des liens".
L'étang, son double, un thème creuset où il ressource sa plume.
Il vit et rêve de nouveau au pays de ses racines, le Limousin, à St Junien.

Poèmes primés au Mai Littéraire de Talcy, 1997
Mandat des poètes, 1997
Printemps des Poètes Oléron, St Junien, Limoges, Paris, depuis 1997
Marché de la poésie Paris, Rochefort,...
9e Printemps des Poètes, Le moulin à papier de Brousse, 2007...

En juin 2014, la SGDL lui attribue la Bourse de création de Poésie Gina Chenouard pour Une Nostalgie nombreuse. Le prix lui a été remis le 6 novembre 2014 à l'occasion de la soirée des prix de la création littéraire contemporaine à l'hôtel de Massa.

Bibliographie

  • Une nostalgie nombreuse, encres de Robert Lobet, éd. Jacques Brémond, 2017
  • L’onde lente, Poèmes d’André Duprat, photographies de Laurence Toussaint, Gaufrages originaux et encres de Patricia Sarne, 2014
  • La Main au ciel, livre d'artiste de Jacques Lavergne accompagné des textes d'André Duprat et réalisé par le Moulin du Got (15 exemplaires), 2014
  • Carnets de voyages NEW YORK et PARIS de Valérie ABOULKER accompagnés des textes de Valérie MICHEL et d'André DUPRAT, Éditions Apeiron, 2013
  • Le Sophora terrassé (avec des illustrations de Sonia Achimsky), Éditions Jacques-Brémond, 2012
  • L'Étang unique, éditions Apeiron, 2012
  • Un Regain de traverse d'André Duprat écrivant sur le travail de Jacques Bleny, éditions Apeiron, 2011
  • L'être auxiliaire, orné de 4 dessins de Ma Desheng, éd. Gros Textes, 2010
  • Les ouailles rouges, éd. ville de Saint-Junien, H.C., 2010
  • Le seigle et le pain blanc, préface de Régine Detambel, Editions Gros textes, 2009
  • Un pas de croix, illustré par Elisabeth Lemaîgre-Voreaux, Editions Jacques Brémond, 2007
  • Clin d'Aile, sur des éventails de Constance Fulda, plaquette Ed Musée de l'éventail, 2006
  • Un Quart d'Ere sur le pouce, illustré par Rodolpho Navarro, préface de François Vignes, Ed. Océanes, 2004
  • Une solide rêverie illustré par Sonia Achimsky, Ed Transignum, 2004
  • Les Copeaux d'Extase illustré par E. Lemaîgre-Voreaux, Ed. Jacques Brémond, 2003
  • Un lieu-dit de ce monde, gravures de Florence Pelisson, Ed. Océanes, 2002
  • L'indésir sombre, illustré par Sonia Achimsky, Ed. Rafael de Surtis, 2001
  • La sève versée, encres de Co Millet, Ed. Jacques Brémond, 2001
  • La Part des âges, sur 9 tableaux d'E. Lemaîgre-Voreaux, Ed. galerie Amourette, 1999
  • Le Tour de l'an "Almanach Aphoristique",Ed. La Bartavelle, 1998
  • Deux îles en une, encres de Sonia Achimsky, Ed Océanes, 1998
  • Onde nid d'onde, illustration poétique de la Lutèce Briarde, 99 coffrets hors commerce, 1998
  • L'alpha, hors commerce, Ed.Soleil Captif, 1995
  • L'étang choisi, illustrations de Nadine Cosentino, Ed Porte du Sud, 1991
  • Le lit des sentes, Ed. La Bartavelle, 1991
  • Aphorismes & péril, préface de François Vignes, ed La Table Rase, 1989
  • Comme un seul homme, préface d'Antoine Blondin, Ed Analogie, 1988
  • Un oubli en activité, Ed St Germain des Prés, 1985
  • Vrac de l'âme,Ed St Germain des Prés, 1983
  • Les eaux noyées,Ed St Germain des Prés, 1981
  • La main apprivoisée,Ed St Germain des Prés, 1981
  • L'empreinte des eaux, Ed St Germain des Prés, 1980
  • Les lignes du chemin, illustrations de Sonia Achimsky, Ed. La Bartavelle, 1998


  • Actualité
    + Consulter les archives

    Extrait
    Extrait L'Etang de tête

    J'ai lu un étang
    Je l'ai appris par cœur
    Et je m'y suis plongé et replongé
    Comme on goûte des yeux
    Cela même qui nous dévore en vain

    Depuis, l'étang c'est mon prie cieux
    Ma lanterne des ombres
    La calque infini du regard noyé
    Dans sa propre perte de vue
    Où les sourcils froncés
    Relèvent un coin de nuit entre deux reflets sobres

    J'ai lu un étang
    Il était l'œuvre grisée
    Œuvre en un volume
    D'un soir d'été en congé d'orage
    D'un ru en pension provisoire
    Et d'un œil se forgeant un regard
    Tous cousins germains de l'humeur buissonnière

    L'étang à la fois étang de chevet
    Et reliure d'eau douce
    Un poisson soleil pour signet

    texte inédit

        Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Facebook Newsletter