Logo PDP    
centre national de ressources pour la poésie  
Retrouvailles

Yanette Delétang-Tardif


Biographie

Yanette Delétang-Tardif, née à Roubaix en 1902 et décédée à Paris en 1976, est une poétesse française.

Elle publie son premier recueil, Éclats, en 1929 et apporte son concours à plusieurs revues où on l'accueille parmi les poètes confirmés.

Peu portée vers le surréalisme, elle rejoindra les "Amis de Rochefort" dès la création de l'École par Jean Bouhier en 1941. En dehors de cette pléiade d'auteurs dont elle s'est sentie proche, tout en défendant des conceptions personnelles de la poésie qui parfois l'en éloignaient — par exemple en ne rejetant pas Mallarmé —, Yanette Delétang-Tardif nourrissait également de l'admiration pour les Romantiques allemands et le Nerval des Chimères.

Bibliographie

* Éclats (Aristide Quillet, 1929)
* Générer (Aristide Quillet, 1930)
* Vol d'oiseaux (Aristide Quillet, 1931)
* Confidences des îles (Corréa, 1934)
* Briser n'est rien (Sagesse, 1934)
* La colline (Debresse, 1935)
* Morte en songe (Sagesse, 1938)
* Pressentiment de la rose (Cahiers de Rochefort, 1941)
* Poèmes du vitrier (Poètes, 1941)
* Tenter de vivre (Denoël, 1943)
* Sept chants royaux (Éditions du Rond-Point, 1945)
* La nuit des temps (Seghers, 1951)
* Les emblèmes (Subervie, 1957)
* Almanach (C.E.L.F. Malines, 1958)
* Les éléments perdus (Subervie, 1963)

Actualité
+ Consulter les archives

    Logo Ministere Culture   Logo CNL   Logo Sofia   Logo IDF   Separateur Facebook Facebook Newsletter