2020

Miguel Coelho

2020

I.
Depuis combien de temps avons-nous fait la queue
Dans cette épicerie… ? Et de quoi ai-je l’air ?
D’un brontosaure égaré dans la porcelaine
De sa méditation, ou d’un porteur d’affreux

Présage ; ayant quitté le rayon des ciguës
J’avance socratique au milieu des desserts
Client désemparé sous des regards de haine,
En territoire de chasse, entre les vendeurs

Et la caissière, une main sur le pain de mie,
Une autre à fouiller dans mes poches ennemies
Pour y trouver du ciel, des souvenirs de pluie…

(Ce n’est pas voir ton visage qui tant me manque,
Mais le toucher, oui, car il y a du chamane
Dans la caresse et un goût de miel sur nos âmes)

23 avril 2020

Extrait de "Sonnets de guerre " in " 2020" Miguel Coelho. Editions Le Capital des Mots, 2022.

Miguel Coelho enseigne la philosophie en région parisienne. Il a publié "Quasi-haïkus" aux éditions Unicité.

Paru le 1er janvier 2022

Éditeur : Le capital des mots

Poème
de l’instant

Alejandra Pizarnik

« La dernière innocence »

Partir
corps et âme
partir.

Partir
se défaire des regards
pierres oppressantes
qui dorment dans la gorge.

Je dois partir
plus d’inertie sous le soleil
plus de sang ébahi
plus de prendre la file pour mourir.

Je dois partir

Mais fonce, voyageuse !

Œuvre poétique
Traduit de l’espagnol (Argentine) par Silvia Baron Supervielle et Claude Couffon
Éditions Actes Sud