0 Mon polymorflaichevrefoil

Sabine Macher

0 Mon polymorflaichevrefoil

1 Marie de France écrivait
2 je ne sais à quel heure quel lai
3 j’écris à vingt deux heures trente huit
4 et crains que d’ici à minuite
5 mes yeux se ferment sans avoir pu
6 dépasser cette ligne du
7 papier aux côtés perforés
8 attendant patiemment ce lai
9 ennuyeux dans ce qu’il promet
10 de dire d’instruire de raconter
11 déjà figé en huit syllabes
12 attirant quelques rimes minabes.
13 Marie de France dont on connaît
14 rien ou presque sauf ses lais
15 et fables dans lesquelles elle dit :
16 si sui de France, num ai Marie.
17 (Marie ai num), en vérité
18 le mistral dans la cheminée
19 de l’appartement rue Dragon
20 elle ne l’entendait pas autant
21 en Angleterre ou à Suhtwales
22 d’où elle nous cunta mut tales
23 si mut veut dire much mucho mas
24 à nouveau à cette ligne lasse
25 je me déclare, ai num Sabine
26 et tard il est dans la cuisine
27 l’ordinateur je veux l’éteindre
28 et demain à nouveau me plaindre
29 de cette aimable invitation
30 à l’automne au poètothon
31 on va écrire en tant de formes
32 dont l’internet nous donne les normes
82 pour ceux tout au moins moins lotis
81 en dictionnaires de poésie
76 ach té té pet poete.rebelle
54 confirme sun num cum cette nouvelle :
33 « On peut d’ailleure remarquer
34 d’une manière générale qué
35 la plupart des poèmes à forme
36 fixe ne sont pas absolument
122 fixes ou n’ont pas atteint leur fi-
44 xité du premier coup du di-
1160 xit dé »
1175 oyé
38 sis rue de Rome, à Marseilles
37 remplie de pizza et merveilles
39 au Monoprix tost sui venue
40 un lieu à Marie inconnu
41 acheter une ampoule électrique
42 ainsi qu’une carte téléphonique.
116 Marie de France en Angleterre
43 à la cour de Henri son frère
45 illégitime plantageneste
48 vénère les lettres, devient abbesse
46 se met à table, fet des lais
47 mais plantagenêt qu’est-ce que c’est
49 une margarine très appréciée
50 même par des bretons chevaliers ?
51 oui j’exagère et fes outrance
52 démonstrant que ne sui de France
53 et ose me moquer de mes hôtes
54 généreux charmants poètes pôtes
55 aussitôt j’implore leur pardon
56 car envers moi ils sont bien bons
57 un autre jour j’écris le jour
58 j’aime dans le lai son num mut court
59 hélas après, il peut s’étendre
62 j’avoue aussi ne pas comprendre
63 la plupart des mots employés
64 cuntant la vie des chevaliers
65 très occupés d’amour courtois
66 et d’éventuels suite de lois
67 aux conséquences heartbreaking
68 plest cunter l’abesse de Reading
69 encore un num juste recopié
60 d’internet googlement trouvé
61 en roulant dans un tégévé
103 engin non répertorié
142 dans Chevrefoil, Freisne ou Milan,
143 dans Eliduc, dans deus Amanz,
144 nous allons vers Paris et Fresnes
145 qui dans le crépuscule baignent
146 « lai lady lay, — lay across my
147 big brass bed, stay — stay lady while
148 stay while the night is still ahead »
149 comme ça on reste long time in bed
87 propose le barde appalachian
70 robert-bobdylan-zimmerman
87 lui-même dort souvent seul maintenant
78 tenant sa guitare et son temps
71 sans que jadis l’abbesse Marie,
72 ni moi de mon laïque ici
73 nous n’eussions pu d’aucune sorte
74 le prendre au mot aussi dit wort
75 en alleman qu’employa Gott-
76 fried de Strasbourg dans son roman
114 cuntant la vie de l’harpiste triste
115 mais si intensément sophist-
79 tiquée rusée au service deu
80 la plus charmante d’Irlande : Iseult,
81 sorcière, elle-même envoûtée
82 par cette boisson partagée
86 sur la mer froide peuplée d’harengs
117 les conduisant houleusement
88 au coeur de l’embrouille cornouaille
84 à Marseille ça s’appelle : le ouaie
85 quand mes oreilles ouïrent l’alleman
83 j’entendis ces vers que j’aime tant
129 ein man ein wip ein wip ein man
130 Tristan Isolt Isolt Tristan

89 jeo sui teutone et arrivée
90 en Ile de France bien après
91 les lais, forme poétique laissée
92 depuis le quatorzième sièclé
93 suivi de près du virelai
94 que Christine de Pisan maniait….
95 mais n’ayez crainte, je ne poursuis
96 car Célia Galice m’écrit :
97 « ..nous avons été contacté
98 par Seghers qui nous demandait
99 un premier corpus de votre lai
100 pour le 15/10, sui désolée,
101 de ce délai qui a viré
102 si votre texte vous pourriez.. »
104 aussitost je cesse ma chanson
105 bricolée dans le bruissement
106 continuellement circulant
107 de camions, voitures, mobylettes,
108 de vers écrit au cri d’une chouette
109 qui en moi se lovent à loisir
110 comme autant de sons de plaisir
111 dans Chevrefoil Marie escrit
113 les mots que je vous recopie :
77 « bele amie, si est de nus :
78 ne vus sanz mei, ne mei sanz vus ! »

118 pour s’aimer et pour dire : schluss.

sabine macher