À Paris il y a plein de valises qui s’ennuient

Auteur : Dominique Cagnard

À Paris il y a plein de valises qui s'ennuient

Les mots, c’est comme la neige,
Ils viennent quand on ne s’y attend pas.
La nuit, je fais du traîneau avec ma valise.

Paru le 1er décembre 2016

Éditeur : La rumeur libre

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Épître V

Pour moi, sur cette mer qu’ici-bas nous courons,
Je songe à me pourvoir d’esquif et d’avirons,
À régler mes désirs, à prévenir l’orage,
Et sauver, s’il se peut, ma raison du naufrage.

Nicolas Boileau, Épître, « Épitre V », 1676.