A coup sûr ce sont des vagues de Thierry David

A coup sûr ce sont des vagues de Thierry David

"L’air étouffant la brûlure le sable la peur au ventre où suis-je ?
il ne peut y avoir de mémoire là où je suis
le cerlce au centre la tâche de lumière naissance du monde à chaque instant
pas d’origine…"

Paru le 1er juin 2012

Éditeur : L’arachnoïde

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

À la verticale

Quand même le ciel serait lacéré
par nos ombres meurtrières,

recousons-le avec les fils ténus,
et même usés, de nos poèmes

à la verticale de l’hiver comme de l’été
traversés de vents contraires,

gonflés d’une irréductible confiance
en l’impossible advenue.

Réginald Gaillard, Hospitalité des gouffres, « À la verticale », Éditions Ad Solem, 2020.