A distance d’Henri Michaux

A distance d'Henri Michaux

suivi de Annonciation

"L’animal-homme
ici encore a un nouveau visage
Peuples : désirs à la gueule béante
Pourquoi tant de désirs ?
Pourquoi tant de pays
tant de coutumes
Pourquoi toujours tant du multiple ?"

Paru le 10 octobre 2014

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Paul Celan

« Ein Nichts waren wir, sind wir, werden wir…

« Ein Nichts
waren wir, sind wir, werden
wir bleiben, blühend :
die Nichts-, die
Niemandsrose. »

_

« Un rien
nous étions, nous sommes, nous
resterons, en fleur,
la rose de rien, de
personne. »

Paul Celan, Traduction de Martine Broda.