A la verticale du feu

Auteur : Jean-Luc Aribaud

"j’entre dans cette vigne comme dans un ciel ouvert
pour mon silence d’homme j’entre et sous le fouillis
profane"

Paru le 1er juillet 2009

Éditeur : L’Arrière-Pays

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Rivages oubliés

Nous sommes devenus des noms innombrables
Immigrants ensemble
Les vêtements de la parole sont à présent secs
Et pour les sanglots
Le voyage Accroche des pinces à linge
Là-haut
Sur les cordes du vent.

Gebran Saad, Rivages oubliés, traduit de l’arabe (Syrie) par Antoine Jockey, Éditions LansKine, 2019.