A partir d’écrire d’Evelyne Encelot

A partir d'écrire d'Evelyne Encelot

Publication posthume d’inédits d’Evelyne Encelot. (1948-1998).
"C’est à simplement, pleinement écrire qu’elle témoigne le mieux, au-delà de toute anecdote biographique, de l’inscription de l’humain dans et par la langue. Et tout se dit de là-bas, d’ici, des joies, des souffrances, du quotidien et de "l’extraordinaire", de l’obscur de nous-mêmes et de éclatante lumière, de la légèreté et du poids de vivre…
Le but de ce livre est de permettre la découverte de l’écriture d’Evelyne Encelot dans sa diversité, écriture "régulière" plus que "séculière" et qui s’élabore à la fois dans la plus grande singularité et dans une présence attentive à l’autre et au monde. Nous souhaitons qu’il suscite intérêt et adhésion pour l’authenticité et l’originalité de ce travail élaboré dans une confrontation personnelle à l’écriture comme manière d’exister." Claude Ber

Paru le 1er octobre 2006

Éditeur : L’Amandier

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.