A partir d’écrire d’Evelyne Encelot

A partir d'écrire d'Evelyne Encelot

Publication posthume d’inédits d’Evelyne Encelot. (1948-1998).
"C’est à simplement, pleinement écrire qu’elle témoigne le mieux, au-delà de toute anecdote biographique, de l’inscription de l’humain dans et par la langue. Et tout se dit de là-bas, d’ici, des joies, des souffrances, du quotidien et de "l’extraordinaire", de l’obscur de nous-mêmes et de éclatante lumière, de la légèreté et du poids de vivre…
Le but de ce livre est de permettre la découverte de l’écriture d’Evelyne Encelot dans sa diversité, écriture "régulière" plus que "séculière" et qui s’élabore à la fois dans la plus grande singularité et dans une présence attentive à l’autre et au monde. Nous souhaitons qu’il suscite intérêt et adhésion pour l’authenticité et l’originalité de ce travail élaboré dans une confrontation personnelle à l’écriture comme manière d’exister." Claude Ber

Paru le 1er octobre 2006

Éditeur : L’Amandier

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.