A poèmes ouverts

A poèmes ouverts

parution emblématique proposée par le Printemps des Poètes dans la collection Points Poésie, chez Seuil.
Anthologie réunissant 50 textes de poètes contemporains, précédée du plaidoyer sincère et passionné Aïe un poète de Jean-Pierre Siméon. On y trouvera des poèmes signés par des auteurs tels que William Cliff, Ariane Dreyfus, Claude Esteban, Marie Etienne, Charles Juliet, Bernard Noël, Christian Prigent, Jacques Roubaud, Valérie Rouzeau, Kenneth White et bien d’autres encore. Sans prétendre l’exhaustivité, voici une anthologie originale et accessible qui rend hommage à la formidable variété des écritures poétiques de notre temps. Un panorama destiné au lecteur novice, au curieux ou à l’amateur éclairé qui propose une véritable fenêtre ouverte sur la poésie telle qu’elle s’écrit aujourd’hui.

Pour tout public

Paru le 15 février 2008

Éditeur : Seuil

Genre de la parution : Anthologie

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Carl Norac

Petit poème pour y aller

Un poème parfois, ce n’est pas grand-chose.
Un insecte sur ta peau dont tu écoutes la musique des pattes.
La sirène d’un bateau suivie par des oiseaux, ou un pli de vagues.
Un arbre un peu tordu qui parle pourtant du soleil.
Ou souviens-toi, ces mots tracés sur un mur de ta rue :
« Sois libre et ne te tais pas ! ».
Un poème parfois, ce n’est pas grand-chose.
Pas une longue chanson, mais assez de musique pour partir
en promenade ou sur une étoile,
à vue de rêve ou de passant.
C’est un aller qui part sans son retour
pour voir de quoi le monde est fait.
C’est le sourire des inconnus
au coin d’une heure, d’une avenue.
Au fond, un poème, c’est souvent ça,
de simples regards, des mouvements de lèvres,
la façon dont tu peux caresser une aile, une peau, une carapace,
dont tu salues encore ce bateau qui ouvre à peine les yeux,
dont tu peux tendre une main ou une banderole,
et aussi la manière dont tu te diras :
« Courage ! Sur le chemin que j’ai choisi, j’y vais, j’y suis ! ».
Un poème, à la fois, ce n’est pas grand-chose
et tout l’univers.

Carl Norac, inédit, pour le 22e Printemps des Poète / Le Courage