A vif

Auteur : Alain Boudet

« Faire œuvre de poésie, c’est se mettre à l’écoute de soi et des autres. C’est être en prise directe avec le monde et en percevoir les soubresauts. Les poèmes de ce livre sont issus de cette attention et témoignent des écarts, des duretés, des turbulences, des souffrances dont l’homme, toujours, est finalement la victime. Guerres, exil, violences de toutes sortes qui broient et brisent certains, enfants compris, enfants d’abord. Guerres, exil, violences de toutes sortes qui interrogent les autres, sur leur silence et leur impuissance. La parole poétique, alors, sert à cela : témoigner, dire, faire émerger dans les mots ce qui ne doit, jamais, sombrer dans l’oubli. »

Paru le 1er avril 2008

Éditeur : Jacques André éditeur

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.