ADONE / ADONIS TOME I (CHANTS I-V)

ADONE / ADONIS TOME I (CHANTS I-V)

TEXTE ET TRADUCTION
DE GIAMBATTISTA MARINO
introduction de Marc Fumaroli, texte étabi par Marzio Pieri, traduction et notes de Marie-France Tristan
Ed. Les Belles Lettres, Collec. : Bibliothèque italienne, 720p.

L’Adone (L’Adonis) de Marino a été publié à Paris en 1623. Il s’agit d’un long poème mythologique de près de 41 000 vers hendécasyllabes répartis en vingt chants de longueur inégale. Il évoque les amours tragiques de Vénus et d’Adonis, jeune et bel éphèbe passionné de chasse, mais aussi jeune héritier du Royaume de Chypre.
Le présent volume est le premier d’une série de cinq volumes. Il comporte cinq chants qui racontent notamment les péripéties de l’arrivée d’Adonis à Chypre (chant I), l’évocation du Palais d’Amour et de Vénus, ainsi que le récit du Jugement de Pâris (chant II), l’énamourement de Vénus et d’Adonis (chant III), la Fable de Psyché (chant IV), et une pièce de théâtre représentant la tragédie d’Actéon (chant V).

Paru le 22 mai 2014

Éditeur : Les Belles Lettres

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.