Agadir

Auteur : Jean Esponde

Agadir

Après les détours éthiopiens de Couleurs Harar et un itinéraire vers la Mer Rouge - hébergements, noyade dans les mots des autres, dans la spirale d’un monde qui s’affole, métaphores du drame vite annoncé au bord d’un océan qui tourne au rouge. A partir de là, comment devenir sujet ? Construction croisée : le risque de mort rejoint le risque de naître. Ce récit constitue le troisième moment d’un travail poétique qui pourrait s’appeler Les migrantes.

Paru le 1er avril 2004

Éditeur : Atelier de l’agneau

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Charles Baudelaire

Petits poèmes en prose

Votre œil se fixe sur un arbre harmonieux courbé par le vent ; dans quelques secondes, ce qui ne serait dans le cerveau d’un poëte qu’une comparaison fort naturelle deviendra dans le vôtre une réalité. Vous prêtez d’abord à l’arbre vos passions, votre désir ou votre mélancolie ; ses gémissements et ses oscillations deviennent les vôtres, et bientôt vous êtes l’arbre. De même, l’oiseau qui plane au fond de l’azur représente d’abord l’immortelle envie de planer au-dessus des choses humaines ; mais déjà vous êtes l’oiseau lui-même.

Charles Baudelaire, Petits poèmes en prose, « Le Théâtre de Séraphin », 1868.