Agrandissement des détails

Auteur : Jean François Mathé

Au fil de ses différents recueils l’auteur n’ eu de cesse de creuser sa présence (ou non-présence) au monde. Carnet intime de celui qui s’était défini comme un inhabitant pour reprendre le titre de son premier ouvrage (en 1970) : "parfois je me suis retourné dos à dos avec moi-même, sans pistolet pour le duel, mais avec l’intention de me retourner à dix pas, et attendre la balle tirée d’en face pour qu’il ne reste plus que moi". Ecriture à mi-chemin du rêve et de la réalité, du ton noir glacial et de l’humour. Journal intime où le poète nous donne à lire ses petites choses si essentielles.

Paru le 1er avril 2007

Éditeur : Rougerie

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Coplas

Que fais-tu, hibou, sur ton olivier,
avec ces grands yeux tout écarquillés ?

Je m’occupe à observer, dit l’oiseau,
du temps la longue traversée.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.