Aimé Césaire : "Cahiers d’un retour au pays natal" et Tchicaya U tam’si "Epitomé" d’Eric Shima

Aimé Césaire : "Cahiers d'un retour au pays natal" et Tchicaya U tam'si "Epitomé" d'Eric Shima

Etude comparative d’Eric Shima
Approches littéraires
LITTÉRATURE ETUDES LITTÉRAIRES, CRITIQUES AFRIQUE NOIRE MONDE CARAÏBES Burundi Congo Martinique

Dans le champ de la littérature négroafricaine moderne d’expression française, il a germé deux épitomés de douleurs, le Cahier et Epitomé, nés pour recentrer l’âme nègre égarée. La genèse, la thématique et l’esthétique, en étalent l’oppression, la révolte et la protestation du Nègre. A travers les thèmes du moi, du pays et du Nègre, la relativité de la réussite du contact Blanc-Noir éblouit, Dieu devenant complice dans le mal fait à une Martinique et un Congo qui se cherchent comme deux amants.
Préface du professeur Bamboneyeho

Paru le 1er juin 2008

Éditeur : L’Harmattan

Genre de la parution : Essai

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.