Airelles

Contact

<i>En nos destins de vents contraires</i>

1er janvier 2012

En nos destins de vents contraires

"Je regarde les feuilles
qui disent "non, non, non"
de leurs petites mains.
À quoi dites-vous non,
petites mains de feuilles ?
À l’orage qui rampe,
à tout ce qui fermente
dans les bas-fonds du temps ?
[…]"

Au carrefour des errances

1er avril 2011

Au carrefour des errances

Question
regardez loin devant vous
vous ne verrez qu’un point
immobile et fuyant
alors se posera la question
celle que nul ne se pose
découverte par hasard
elle guettera par-dessus l’épaule
elle choisira son moment
l’heure la plus propice
pour perturber les habitudes
et rien n’arrivera par hasard.

Poème
de l’instant

Andrée Appercelle

Soleil noir ta peau

Aucun souffle
cette immobilité
de pierre épuise
un siècle
me sépare
de ta peau
que je voudrais
minérale
pour fermer
mes doigts
sur elle comme
on chauffe
un caillou

Andrée Appercelle, Soleil noir ta peau, Le Temps des Cerises, 2006.