Al Manar

Editions de livres d’artistes, de recueils de poésie et de nouvelles du Maghreb.

Contact

96, bd Maurice Barrès

92200

Neuilly-sur-Seine

Poème d'eau et de lumière

1er juin 2008

Poème d’eau et de lumière

Luis Mizon et Julius Baltazar
Poèmes d’eau et de lumière, 45 ex et 5 ex de chapelle, l’ensemble typographié sur vélin d’Arches par François Huin
et rehaussé par Julius Baltazar de deux lithographies originales tirées par l’atelier Arte Maeght, contrecollées sur le Vélin,
et d’une double page peinte par l’artiste et revêtue par l’auteur d’un fragment manuscrit.

Je te regarde

1er mai 2007

Je te regarde

Nouvelle traduction, et première publication en France de ce recueil publié par Maram al-Masri à Damas.
Une poésie délicatement sensuelle, qui chante la femme et ses tourments.
Youssef Abdelké, peintre syrien, grand graveur devant l’Eternel, l’accompagne.
Préface de Salah Stétié.

Le Livre de l’amour, de Mohammed Bennis

1er janvier 2007

Le Livre de l’amour, de Mohammed Bennis

accompagné par Dhia Azzaoui…

<i>Corps</i>

1er janvier 2007

Corps

Accompagné par S. Farzat.
Poème inédit d’Adonis traduit par Hourya Abdelouaheb ; leporello en six volets,
composé en caractères mobiles, tiré en 12 exemplaires, et 3 exemplaires de chapelle, peint par Sakher Farzat en autant d’originaux, au verso et au recto.

L'après-midi à Ugarit

1er décembre 2006

L’après-midi à Ugarit

de Salah Stétié, accompagné par Gérard Titus-Carmel.
Frontispice gravé par Titus-Carmel, tiré dans l’atelier de René Tazé.
50 ex. composés en caractères mobiles (Egmont de corps 12) sur Velin d’Arches, numérotés et signés par l’auteur et par l’artiste. 600 euros.

Coeur à coeur de frère Bernard Perroy et Rachid Koraïchi

1er décembre 2006

Coeur à coeur de frère Bernard Perroy et Rachid Koraïchi

49 haïkus du frère Bernard Perroy ; 49 dessins de Rachid Koraïchi. 120 pages ; 18 e.
7 ex. de tête tirés sur Arches, rehaussés d’un dessin aux encres de couleur par Koraïchi.

<i>Six poèmes nomades</i>

1er mars 2005

Six poèmes nomades

Poèmes de Vénus Khoury Ghata sur des peintures de Diane de Bournazel.
9 euros.

La brûlante rumeur de la mer

1er juillet 2004

La brûlante rumeur de la mer

Tous les lieux mènent ici à la mer. D’abord intérieure. Brûlante. Dans la tourmente du réel. Portée par le vécu, l’intensité des émotions, le va-et-vient dans les souvenirs, douloureux ou conflicutels, le mouvement inlassable de l’être. Quête ontologique, écrite comme un journal poétique où s’entremêlent pays et paysages, lumière et ombres, aubes et pénombres, fortes sensations et interrogations inquiètes. L’écriture ne trouve nulle part havre de paix.
16 (…)

<i>Les ruses de vivant</i>

1er avril 2004

Les ruses de vivant

Dessins de Mohammed Kacimi.
Laâbi et Kacimi souhaitaient voir leur amitié donner naissance à une oeuvre commune.
Ce livre (l’artiste et le poète s’interrogeaient sur la mort approchant) est la première oeuvre posthume de Mohammed Kacimi - et sans doute l’un des textes le plus émouvants d’Abdellatif Laâbi.

Poème
de l’instant

Une tristesse bleue et grise

Évidemment l’orgueil et la trouble passion
Les papiers arrachés, bien sûr, les volets clos
Les livres sans mémoire et presque à l’abandon
L’étui de ton violon fermé comme un sanglot
Mais penser à tes gestes carrés vers les miens
La presque cruauté, la langueur infinie
Le rire en plein désir et les larmes à la fin
M’ont fait aimer la mort et préférer la vie

Sarclo, Une tristesse bleue et grise, « Éloge d’une tristesse », Côtes du Rhône Productions, 1992.