Alain Lance

Né le 18 décembre 1939 à Bonsecours, près de Rouen. Enfance à Paris. Études d’allemand. À partir de Les gens perdus deviennent fragiles , publié en 1970, il a publié plusieurs livres de poésie. Il a également traduit de l’allemand, souvent en coopération avec Renate Lance-Otterbein, plusieurs livres de Christa Wolf, de Volker Braun et de Ingo Schulze. Auteur de plusieurs anthologies, il est membre, depuis 1970, du comité de rédaction de la revue Action poétique. Après avoir enseigné le français en Iran, l’allemand à Paris et dirigé des instituts culturels français en Allemagne, Alain Lance a dirigé la Maison des écrivains de 1995 à 2004.

Prix Tristan Tzara 1996, pour Distrait du désastre.
Prix Apollinaire 2001 pour Temps criblé.

Extrait

DANUBE EN AVAL DE BUDAPEST

Racines à nu
Au pied du frisson des rives

S’il n’était que cette ample violence pour
Couper dans le chant des peuples avant
De les reunir en la nuit tôt venue
Autour des bivouacs
Pacifiques du dimanche

A toute vie certes miel et fiel et
Chacun voguant seul vers sa fin mais
Que chantent encore les eaux pour d’autres passagers
Qui verront s’assembler les ailes sur les cimes
Dans le déclin immortel des saisons

A moins que l’écho des carnages ne déborde immonde
A l’embouchure de notre siècle

Bibliographie

Éditions Tarabuste

  • Coupures de temps : carnets : 1983-1986, Éditions Tarabuste, 2015.
  • Divers avant l’hiver, Éditions Tarabuste, 2011.
  • Quatrains pour Esteban, Éditions Tarabuste, 2005.
  • Brefs du vingtième, Éditions Tarabuste, 2004.
  • Europa incognita, livre d’artiste réalisé par Wanda Mihuleac, Éditions Transignum, 2004.
  • Le Temps, livre d’artiste réalisé par Odile Levigoureux, Éditions Transignum, 2004.
  • Chronos, livre d’artiste réalisé par Wanda Mihuleac. Poèmes en édition trilingue (version allemande : Volker Braun, version anglaise : Geoffrey Squires), Éditions Transignum, 2002.
  • Temps criblé / le Temps qu’il fait, Éditions Obsidiane, 2000 (Prix Apollinaire 2001).
  • Conjurations, livre d’artiste trilingue (cycle de poèmes, version roumaine de Magda Carneci, version persane de Azadée Nichapour) avec Wanda Mihuleac, Éditions Transignum, 1999.
  • Documents de douane/ Zollpapiere, livre d’artiste avec SarahWiame, Éditions Cepheides, 1999.
  • Non loin de la barrière, livre d’artiste avec un dessin de Sarah Wiame, Éditions Cepheides, 1996.
  • Distrait du Désastre, collection Ulysse fin de siècle, Éditions Virgile, 1995 (Prix Tristan Tzara, 1996).
  • Und wünschte kein Ende dem Umweg, avec des dessins de Reinhart Büttner, postface de Karl Heinz Götze, Éditions Homburg, Edition Karlsberg, 1994.
  • Comme une frontière, avec un dessin de Pierre Getzler, Gigondas, Éditions L’Atelier des Grames, 1989.
  • Ouvert pour inventaire, Éditions Pierre Belfond, 1984.
  • La Première atteinte, Éditions La Répétition, 1979.
  • Poesiealbum 114, Éditions Neues Leben, 1977.
  • Les Réactions du personnel, Éditions Les Éditeurs Français Réunis, 1977.
  • L’Ecran bombardé, Action Poétique, Éditions Honfleur 1974.
  • Les Gens perdus deviennent fragiles, Pierre-Jean Oswald, Éditions Honfleur, 1970.
  • Ménagerie quotidienne, in La Rue tourne, recueil collectif avec des dessins de Fernand Teyssier, préface de Philippe Soupault, Éditions Le Terrain Vague, 1961.