Alain Larose

Alain Larose vit au Saguenay–Lac-Saint-Jean depuis 2011. Il a publié en 2009 un premier recueil, Harikots, chez Moult Éditions ainsi que Poèmes pour Pierrette et La chanson de ma mère chez le même éditeur. Ce dernier titre a remporté le prix littéraire du Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean catégorie poésie en 2018 et fut finaliste aux Prix des libraires l’année suivante. Il poursuit son travail d’orfèvre, traçant dans le plomb des jours ordinaires des portraits lumineux et d’une grande force évocatrice.

Extrait

Nature morte morte

Ils ont
arrêté
Cézanne
à l’épicerie du coin

Cézanne
arrachait les codes
dans le rayon des fruits
en pleurant

Maison

Le poète
est un bon chien

même après toi

il revient
toujours
à la poésie

même après toi

Un soir comme ça

Un soir comme ça
il a rempli toutes ses poches
de poètes

il s’est couché
sur les roches
au fond du ruisseau

Écouter le murmure
de leurs collisions
avec l’eau