Alain Le Bras portrait en pied, Plaisirs solitaires, Trois lettres à R.V.

Auteur : Eugène Savitzkaya

Alain Le Bras portrait en pied, Plaisirs solitaires, Trois lettres à R.V.

Des lettres de 1974, à Plaisirs solitaires, qu’il écrit en 1979 avec Jacques Izoard, jusqu’à Alain Le Bras, portrait en pied en 1987, texte à cet ami disparu un peu plus tard, l’écriture de Savitzkaya est "comme une goutte de sang ou de liqueur" : ainsi désigne-t’il lui-même "la plus belle couleur".

Paru le 1er octobre 2009

Éditeur : Atelier de l’agneau

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.