Alechinsky ou la pluralité du geste par Yves Peyré

Alechinsky ou la pluralité du geste par Yves Peyré

Alechinsky est peintre, totalement, fermement. Il est devenu au grand jour ce désir tremblant de sa jeunesse. Mais il a espéré plus encore : ne pas perdre l’usage de sa main droite éduquée pour l’écriture. Main droite et main gauche, écriture et peinture. D’un bout à l’autre d’un destin, ce serait la main qui courrait pour une précision de fougue. Il s’agirait avant tout d’attraper, de capter, de surprendre la vérité cachée sous les apparences. Alechinsky a la main requise, désentravée autant que lestée.
Yves Peyré a publié de nombreux recueils de poésies, des essais et des livres d’artiste. Il est actuellement le directeur de la Bibliothèque Sainte-Geneviève. Il est par ailleurs l’un des meilleurs amis du peintre Pierre Alechinsky.
Pierre Alechinsky est l’un des acteurs majeurs du monde artistique européen.

Paru le 1er février 2009

Éditeur : Virgile/ coll. Ulysse fin de siècle

Genre de la parution : Livre d’artiste

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.