Allant pour aller

Auteur : Jean-Marie Barnaud

Allant pour aller

Et pourtant se dit-il
Comme la beauté résiste
et parle fort !
Aucune douleur aucune plainte
ne déchirent
le bleu du ciel

Suffit d’une inflexion de voix
de l’abandon d’un regard
d’une caresse
pour ensauvager une âme
et la hausser
à sa vraie hauteur

Pour cette collection, Cheyne a commandé un texte inédit autour du thème « grandir » à six auteurs : Jean-Marie Barnaud, Loïc Demey, Albane Gellé, Clara Molloy, Ito Naga et Tania Tchénio, ainsi que six images à l’artiste Anne-Laure H-Blanc. Six livres différents, étonnants, émouvants à lire séparément ou à la suite : autant de rencontres entre auteurs et lecteurs autour de ce qui nous fait grandir.

Paru le 15 juillet 2020

Éditeur : Cheyne

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Charles Baudelaire

Hymne à la beauté

L’éphémère ébloui vole vers toi, chandelle,
Crépite, flambe et dit : Bénissons ce flambeau !
L’amoureux pantelant incliné sur sa belle
A l’air d’un moribond caressant son tombeau.

Que tu viennes du ciel ou de l’enfer, qu’importe,
Ô Beauté ! monstre énorme, effrayant, ingénu !
Si ton œil, ton souris, ton pied, m’ouvrent la porte
D’un Infini que j’aime et n’ai jamais connu ?

Charles Baudelaire, 1821-1867, « Hymne à la beauté », Les Fleurs du mal , 1857.