Altitudes de Pierre Warrant

S’irriguer au reflet
écouter la source
s’habiller de pierre
emprunter la neige

être
à l’oubli du temps
dans l’énigme
de l’immense

avoir
ce qu’on ignore
ce presque tout
volé au vent.

Paru le 1er janvier 2014

Éditeur : Tétras Lyre

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Alejandra Pizarnik

Poème pour Emily Dickinson

De l’autre côté de la nuit
l’attend son nom
son subreptice désir de vivre,
de l’autre côté de la nuit !

Quelque chose pleure dans l’air,
les sons dessinent l’aube.

Elle pense à l’éternité.

Alejandra Pizarnik, « Poème pour Emily Dickinson », traduit de l’espagnol (Argentine) par Jacques Ancet, La dernière innocence, Ypsilon Éditeur, 2012.