Alto Mare

Auteur : Samantha Barendson

Alto Mare

Recueil bilingue français/italien, traduction de Mélissa Verreault

Le désir : Voilà le thème qu’explore Samantha Barendson dans son nouveau recueil Alto Mare , dans tout ce que cela suggère de déchirure, de sueur, d’abandon. « C’est exactement pour cela que j’ai eu envie de traduire ce texte », nous explique la traductrice Mélissa Verreault ; « parce qu’il parle de la rencontre des corps, des peaux qui s’entrechoquent, de la perte des repères, et parce que ces tempêtes charnelles, irréfléchies et brutales, douces et énigmatiques, illuminent le chaos des jours fades. Parce que le désir, sa brûlure, sa déraison, sa fugacité sont probablement parmi les choses qui nous font le plus sentir vivant. Et si je lis, si j’écris, si je traduis les livres des autres, c’est pour capter l’essence de l’existence, de ce qui la rend si précieuse et troublante. »[…]

La première fois que je t’ai vu, tu étais de dos. La sensualité se cache aussi dans les revers. Tu marchais ailleurs et, avant d’avoir vu tes yeux et ton sourire, avant d’avoir entendu ta voix, je sentais déjà le manque et la mélancolie…

Paru le 5 février 2020

Éditeur : La Passe du Vent

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Singularités

Je ne vous laisserai rien

les meubles je les emporterai
les livres les plantes vertes les bibelots
je les emporterai
la poussière les poignées des portes
les tableaux les clous qui soutenaient les tableaux
le courrier non ouvert
tout cela je l’emporterai

à mon départ les poches gonflées des mille riens de
mon existence
accueilleront encore les âmes perdues
que j’avais abritées dans mon appartement

Carino Bucciarelli, Singularités, L’herbe qui tremble, 2020.