Amalthée

Contact

2, rue Crucy

44005

Nantes Cedex 1

Insaisissable nous saisissant par Lucas Balzer

1er novembre 2009

Insaisissable nous saisissant par Lucas Balzer

Comme je ne savais pas comment prendre le monde à l’instant même qui suivit ma naissance, à quatre heures du matin, lorsque ma sibylline grand’mère, m’empoignant, ouvrit la fenêtre de la cuisine qui donnait sur le ciel étoilé et la forêt en s’exclamant en dialecte alsacien : « Regarde bien, là partout dehors est le monde ! » Comment ne pas se retrouver dans une peau de bâtard métaphysicien ? La dérive cosmique ne renvoie-t-elle pas à l’abîme érotique de la femme et sans doute à notre relation d’incertitude (…)

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.