Amphitryon

L’attente d’un retour ardemment désiré,
Donne à tous les instants une longueur extrême ;
Et l’absence de ce qu’on aime,
Quelque peu qu’elle dure, a toujours trop duré.

Molière, Amphitryon, Acte II, scène 2.

Poème
de l’instant

Novalis

Lettre à Caroline Schlegel

La poésie, avec des forces vivantes, avec des gens, et de toute façon, me donne de plus en plus de plaisir. On doit construire autour de soi un monde poétique et vivre dans la poésie.

Novalis, 1772-1801, Lettre à Caroline Schlegel / Freiberg, 20 janvier 1799.