André Velter, ouvrir le chant

Auteur : André Velter

André Velter, ouvrir le chant

S’il n’est pas nécessaire aujourd’hui de présenter André Velter, le texte de Gérard Noiret a le mérite d’éclairer une œuvre et une trajectoire en perpetuel mouvement. De ce poète né dans la ville de Rimbaud, on connaît l’attachement à l’Inde et au Tibet, le travail à la radio et l’aventure équestre avec Bartabas. Dans ce livre, on découvre l’homme de « haute altitude », le marcheur, l’amoureux, l’ami. Celui qui est toujours à l’écoute et qui, comme en écho, se laisse traverser par tous les possibles de la poésie. Ce que Gérard Noiret nous restitue ici, c’est une œuvre / vie vouée tout entière au souffle, à la révolte et à l’amour sauvage.

Paru le 1er avril 2004

Éditeur : Jean-Michel Place

Genre de la parution : Essai

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.