Andrée Chédid, je t’aime

Auteur : Andrée Chedid

Andrée Chédid, je t'aime

Comment faire honneur à un écrivain extraordinaire tel qu’Andrée Chédid ? Pourquoi extraordinaire ?

Extraordinaire parce qu’elle vivait littéralement ce qu’elle écrivait. Elle n’écrivait pas tout simplement la fraternité de la parole ; elle l’incarnait. Elle s’intéressait infiniment aux autres. Il était difficile de la faire parler d’elle-même ou de son oeuvre.

Extraordinaire parce qu’elle était une écrivaine prolifique qui a écrit si remarquablement bien. Elle a reçu de nombreux prix dans tous les genres…

Evelyne Accad, Anne Craver et Christiane Makward

Paru le 1er mars 2013

Éditeur : Editions Alfabarre

Genre de la parution : Essai

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Alejandro Jodorowsky

C’est comme ouvrir un menhir avec les mains

Cessez de chercher, vous êtes la porte
et les gardiens qui en interdisent l’accès.
Chaque pas vous éloigne du nombril
chimères assoiffées d’aventure.
Vous croyez que le mariage vous libère de la mort
ou que l’argent vous marque dans la hiérarchie divine.
Cessez de chercher, la conscience est le philtre magique,
L’œil capable de rejoindre les orbites vides de Dieu
traversant la mort. Personne ne se rencontre soi-même
en parcourant les mers ou en explorant les cavernes.
C’est difficile, comme ouvrir un menhir avec les mains
car notre âme est plus dure que la pierre.

Alejandro Jodorowsky, Traduit de l’espagnol (Chili) par Martin Bakero et Emmanuel Lequeux
dire ne suffit pas, no basta decir, Le Veilleur Éditions, 2003.