Andrée Chedid par Jacques Izoard

Auteur : Andrée Chedid

Andrée Chedid par Jacques Izoard

Essai, collection Poètes d’aujourd’hui.

"Par delà les mots
elle secrète la parole

En deçà du verbe
Elle questionne l’univers

Elle assemble les fragments
Du visage dispersé

Et désigne le mystère
Qui demeure entier"

Andrée Chedid

Ces vers d’André Chedid disent, avec simplicité, combien la poésie nous relie à la cadence du monde. Par le sentiment d’évidence qui en émane, ils nous font aussi sentir qu’il faut parfois être poète pour parler d’un poète. C’est le cas de Jacques Izoard qui rédigea, en 1977, pour les Éditions Seghers, le premier livre consacré à Andrée Chedid.

Un quart de siècle plus tard, le poète wallon et la romancière née en Egypte de parents libanais se trouvent à nouveau réunis dans la collection "Poètes d’aujourd’hui", pour une remise à jour de cet ouvrage.

Paru le 1er mai 2004

Éditeur : Seghers

Genre de la parution : Essai

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Ludovic Janvier

Bientôt le soleil

« Je ne cherche pas l’essor, l’oubli, la grâce, je sais qu’ils me sont impossibles. Et d’ailleurs je ne le voudrais pas. L’ange me fait peur. Non, je cherche la présence et le poids, ou plus exactement la présence me cherche, le poids me trouve, le poids sur moi de la lumière comme un mur, la présence à plein regard de la mer qui fait masse ou du feuillage hanté par le ciel. De sorte que les jours de timidité, ou de trop fort vouloir, je reste pris dans la glu du moment, prisonnier du trop plein jusqu’à la nausée. Les jours de décision, j’allais dire de légèreté mais ne te vante pas, je vois sortir de moi une réponse, plus ou moins claire, plus ou moins simple, plus ou moins forte. Content ? Non, jamais content. Mais, quand même, content. »

Ludovic Janvier, Bientôt le soleil, Flohic Éditions, 1998.