Angle mort de H. Pejakovic

traduit du croate par Brankica Radic

Angle mort est le troisième et dernier recueil d’un poète disparu à 36 ans, figure majeure de la littérature croate contemporaine. Sa poésie n’appartient à aucun courant - "disparition de l’appui" disait-il - et se distingue par un lyrisme intime et un travail novateur sur le langage.

"Il sentait que la création d’une poésie qui soit vraiment contemporaine passait par un rapport vif et informé avec son époque". Brankica Radic.

Paru le 1er juin 2004

Éditeur : Atelier de l’agneau

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Rivages oubliés

Nous sommes devenus des noms innombrables
Immigrants ensemble
Les vêtements de la parole sont à présent secs
Et pour les sanglots
Le voyage Accroche des pinces à linge
Là-haut
Sur les cordes du vent.

Gebran Saad, Rivages oubliés, traduit de l’arabe (Syrie) par Antoine Jockey, Éditions LansKine, 2019.