Anthologie de poètes pas morts (II)

Anthologie de poètes pas morts (II)

Confinée depuis longtemps à un cercle d’élites ennuyeuses et complaisantes, la poésie avait grandement besoin de changer d’ère. C’est maintenant chose faite.

Et tandis que se multiplient, ici et là, cafés littéraires et spectacles de rues, la voici qui revient frapper à nos portes, chargée d’émotion, curieuse et sincère, lyrique, grave ou légère.

Treize poètes témoignent de ce regain de vitalité.
Treize poètes en prise directe avec le monde.
La poésie avait besoin de changer d’air. La voici qui revit, portée par des poètes plus vivants que jamais.

Paru le 1er janvier 2002

Éditeur : Le Veilleur Editions

Genre de la parution : Anthologie

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.