Anthologie poétique de Dolores Castro

Anthologie poétique de Dolores Castro

présentation et traduction des poèmes par Claire Fréchet.

DOLORES CASTRO (Zacatecas, 1923) fait partie de cette catégorie d’auteurs qui sont nés dans le Mexique des années 1920 et ont assumé leur destin d’écrivain comme une quête individuelle de la modernité, Au-delà désormais de la seule identité mexicaine fondée par la Révolution, ils se sont appropriés réellement dans les années 1950 les traditions littéraires étrangères, et sont partis découvrir les avant-gardes en Europe pour y participer,
Si Octavio paz reste la figure la plus connue en France de cette génération mexicaine par son appartenance au surréalisme, d’autres auteurs, comme Dolores Castro, méritent d’être lus et relus. Imprégnée des mutations théoriques et poétiques de ce siècle écoulé, la « maestra » a essentiellement consacré son œuvre à exprimer l’intensité du quotidien enracinée dans l’instant et la fugacité des émotions inhérente au Sujet. La révélation poétique qui fleurit dans ses textes est l’œuvre d’une vibration interne singulière.

Paru le 1er octobre 2003

Éditeur : Indigo et côté femmes

Genre de la parution : Anthologie

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Eugenio de Andrade

Blanc sur Blanc

Traverser le matin jusqu’à la feuille
des peupliers,
être frère d’une étoile, ou son fils,
ou peut-être père un jour d’une autre lumière de soie,

ignorer les eaux de mon nom,
les secrètes noces du regard,
les charbons et les lèvres de la soif,
ne pas savoir comment

l’on finit par mourir d’une telle hésitation,
un si grand désir
d’être flamme, de brûler ainsi d’étoile
en étoile,

jusqu’à la fin.

Eugenio de Andrade, Blanc sur Blanc, Traduit du portugais par Michel Chandeigne, Éditions de la Différence, 1988.