Anthologie poétique de Dolores Castro

Anthologie poétique de Dolores Castro

présentation et traduction des poèmes par Claire Fréchet.

DOLORES CASTRO (Zacatecas, 1923) fait partie de cette catégorie d’auteurs qui sont nés dans le Mexique des années 1920 et ont assumé leur destin d’écrivain comme une quête individuelle de la modernité, Au-delà désormais de la seule identité mexicaine fondée par la Révolution, ils se sont appropriés réellement dans les années 1950 les traditions littéraires étrangères, et sont partis découvrir les avant-gardes en Europe pour y participer,
Si Octavio paz reste la figure la plus connue en France de cette génération mexicaine par son appartenance au surréalisme, d’autres auteurs, comme Dolores Castro, méritent d’être lus et relus. Imprégnée des mutations théoriques et poétiques de ce siècle écoulé, la « maestra » a essentiellement consacré son œuvre à exprimer l’intensité du quotidien enracinée dans l’instant et la fugacité des émotions inhérente au Sujet. La révélation poétique qui fleurit dans ses textes est l’œuvre d’une vibration interne singulière.

Paru le 1er octobre 2003

Éditeur : Indigo et côté femmes

Genre de la parution : Anthologie

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Georges Didi-Huberman

Survivance des lucioles

Les lucioles, il ne tient qu’à nous de ne pas les voir disparaître. Or, nous devons pour cela, assumer nous-mêmes la liberté du mouvement, le retrait qui ne soit pas repli, la force diagonale, la faculté de faire apparaître des parcelles d’humanité, le désir indestructible. Nous devons donc nous-mêmes - en retrait du règne et de la gloire, dans la brèche ouverte entre le passé et le futur - devenir des lucioles et reformer par là une communauté du désir, une communauté de lueurs émises, de danses malgré tout, de pensée à transmettre. Dire oui dans la nuit traversée de lueurs, et ne pas se contenter de décrire le non de la lumière qui nous aveugle.

Georges Didi-Huberman, Survivance des lucioles, Éditions de Minuit, 2009.