Anthologie secrète de Davertige

Idem ! c’est le coktail de la résurrection et du suicide ; l’amour y couche la mort, dans notre conscience, sur le pavé ou le chiendent, au contraire de cette "vieillerie poétique" où la vie se fige et croupit. Nous partageons avec Dvertige un monde vécu trop souvent peut-être à notre insu même, et recréé nullement dissemblable de la nôtre. Ainsi recommandons-nous au lecteur un climat moderne de receptivité.

Paru le 1er janvier 2003

Éditeur : Mémoire d’encrier

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.