Antilles Guyane, anthologie de la poésie antillaise et guyanaise de langue française

Auteur : Jacques Rancourt

Antilles Guyane, anthologie de la poésie antillaise et guyanaise de langue française

L’anthologie que voici propose une lecture décloisonnée de la poésie martiniquaise, guadeloupéenne et guyanaise, allant des premiers aînés novateurs et authentiques, nés dans les années 1880 et 1890, jusqu’aux contemporains, dont les plus jeunes sont apparus aux abords des années 1960.
Le lecteur pourra ainsi observer comment les mêmes thèmes, d’un lieu ou d’une génération à l’autre, se trouvent repris, modifiés, abandonnés ou enrichis, qu’il s’agisse de préoccupations collectives touchant l’histoire, la culture et l’identité, ou de méditations plus intimes de l’individu devant sa propre vie, devant la vie elle-même.

Paru le 15 mars 2006

Éditeur : Le Temps des cerises

Genre de la parution : Anthologie

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.