Aphorismes

Pierre Oster

 Que ta condamnable faiblesse se guide sur ta condamnable
hardiesse !

  *

 L’ambiguïté divine du jour me transporte. Je n’échoue pas à la connaître ; j’en ai le pressentiment.

 *

 Sous les mots, notre nudité. Nous sommes vaincus. Nous avons notre sauvegarde.

 *

 Isolé, aveugle, je subis pourtant l’attraction du méridien d’origine.

 *

 La littérature, telle une pièce sur l’échiquier ;
un élément dans la partie que mène l’intelligence. L’exigence
à coup sûr est de desserrer le carcan.

Poème
de l’instant

Emily Dickinson

If your Nerve, deny you –
Go above your Nerve –

Si ton Courage te fait défaut
Va au-delà de ton courage.

Emily Dickinson